L’alcool, cause probable du décès d’Antonin lors d'une soirée de baptême à Gedinne
Le jeune homme originaire de Winenne avait perdu la vie lors d’une soirée de baptême organisée à Sart-Custinne.Crédits: D.R.
Gedinne

L’alcool, cause probable du décès d’Antonin lors d'une soirée de baptême à Gedinne

Les analyses toxicologiques mettent en évidence une concentration d’alcool susceptible d’avoir causé la mort.

Le 31 octobre dernier, Antonin Deneffe, un étudiant originaire de Winenne (Beauraing) perdait la vie lors d’une soirée de baptême organisée dans une étable de Sart-Custinne, dans la commune de Gedinne. Ce mardi, les résultats des analyses toxicologiques ont été communiqués par le parquet de Namur: "Les analyses mettent en évidence une concentration d’alcool susceptible de causer la mort", a indiqué le magistrat de presse.

Pour rappel, dès les premiers jours qui ont suivi ce drame, l’enquête et l’autopsie du jeune étudiant avaient permis de fermer une série de portes. Le procureur du roi, Vincent Macq, avait ainsi écarté la possibilité que le décès soit lié à une chute mortelle, aux conséquences d’un acte extérieur comme des coups, d’une hypothermie, d’un AVC ou encore " d’un geste qui aurait été posé lors du baptême", avait-il précisé en conférence de presse.

La piste de l’alcool était, quant à elle, considérée comme "la plus vraisemblable". Car si sa consommation était bien proscrite durant la cérémonie de baptême en tant que telle, celui-ci avait "coulé à flots" par la suite.

Désormais, le parquet annonce que l’enquête va se poursuivre, notamment pour déterminer d’éventuelles responsabilités liées à cette consommation d’alcool. Aucun délai n’a été communiqué.