Sursis pour un thérapeute condamné pour le viol d’une patiente, à Herve
Une thérapie qui a mal tourné, à Herve.Crédits: Pixel-Shot – stock.adobe.com
Herve

Sursis pour un thérapeute condamné pour le viol d’une patiente, à Herve

Le tribunal correctionnel de Verviers a condamné vendredi un thérapeute, coach et hypnotiseur à deux ans de prison avec sursis pour avoir violé une de ses patientes lors d’une consultation, le 8 juin 2018, dans son cabinet à Herve.

"La dame a consulté ce thérapeute, car elle rencontrait des problèmes de sommeil à la suite de la perte d’un enfant. Lors de la 3e séance, elle pleurait, il l’a prise dans ses bras, l’a caressée et l’a pénétrée digitalement", avait indiqué le ministère public, qui avait insisté sur "l’état de sidération de la victime qui n’a pas été en mesure de réagir et de s’opposer physiquement".

En sortant de ce rendez-vous, elle avait immédiatement appelé son mari et une plainte avait été déposée.

Du côté de la défense, on contestait les faits, estimant qu’il n’y avait aucun élément matériel pouvant les attester, mis à part le témoignage de la partie civile. "Si la patiente suivante n’a rien entendu, cela ne peut pas être un élément à charge pour justifier de l’état de sidération de la victime", s’était énervé l’avocat, qui réclamait l’acquittement de son client.

Le tribunal n’a pas suivi sa ligne de défense et a estimé que les préventions sont établies.