Georges Behin décède inopinément au volant de sa voiture
Georges Behin, «le Pompon» comme on l’appelait à Virton, est décédé subitement ce jeudi matin.Crédits: ÉdA
Virton

Georges Behin décède inopinément au volant de sa voiture

Georges Behin, 70 ans, a été victime d’un malaise cardiaque en fin de matinée, alors qu’il circulait en voiture dans Virton.

C’est une personnalité très connue qui s’est éteinte ce matin, à Virton. Il était un peu plus de 11 h et alors qu’il circulait avec son véhicule, rue de Rosière à Virton, Georges Behin a été victime d’un malaise. Il a stoppé sa voiture, mais d’après nos informations, la police l’a retrouvé mort au volant.

Georges Behin venait de fêter ses 70 ans le 5 novembre dernier. Ancien président du SI de Virton, il en était toujours membre très actif et c’est lui qui coordonnait toujours les expositions et manifestations au Cheval Blanc, le bâtiment officiel du SI, rue d’Arlon à Virton. Il y préparait d’ailleurs la nouvelle édition de l’exposition -vente "Cadeau d’hiver/divers" qui devait débuter dans quelques jours.

 

Il a développé la Gaume au plan touristique

 

La nouvelle de son décès va choquer bon nombre de Virtonnais et de Gaumais qui ont côtoyé, pendant des années, Georges Behin, infatigable promoteur du tourisme en Gaume. Pendant plus de trente ans, il a été le responsable du SI de Virton puis a endossé, pendant plusieurs années, les fonctions d’administrateur délégué de la Maison du tourisme de Gaume. Sa capacité de mobilisation et sa grande créativité en matière de développement touristique étaient reconnues.

Georges Behin a emmené défiler les géants de Virton, le D’Jean de Mâdy et la Djeanne, des dizaines de fois à travers la Belgique. C’est aussi à Georges Behin que l’on doit le succès du concours du roi du pâté, chaque 26 décembre sur le kiosque à Virton. Un pâté gaumais dont il a été le premier ambassadeur en parvenant à lui octroyer le label d’Appellation d’origine contrôlée.

Libéral bon teint, Georges Behin a été un membre actif du MR en Luxembourg (précédemment PLP) et a aussi siégé comme trésorier de la télévision luxembourgeoise TV Lux.

Nous reviendrons sur sa disparition dans notre journal l’Avenir Luxembourg de ce vendredi 26 novembre.