Christie Morreale: "Nous sommes en alerte 5, ce qui correspond à un confinement"
Pour la ministre wallonne de la Santé: «Il faut respecter les règles sinon on va devoir se retrouver avec des mesures qui sont beaucoup plus difficiles».Crédits: Dh Radio
Coronavirus

Christie Morreale: "Nous sommes en alerte 5, ce qui correspond à un confinement"

Ce jeudi matin, dans "Il faut qu’on parle" sur DH Radio, Maxime Binet se trouvait dans le bureau de Christie Morreale, ministre wallonne de la Santé.

D’emblée, la socialiste a évoqué la situation sanitaire, qui se dégrade encore dans notre pays, et la possibilité de réunir un nouveau Comité de concertation dans l’urgence."Il faudra peut-être l’anticiper mais il faudra surtout voir si les mesures qui ont été récemment prises fonctionnent et sont appliquées à 100% sur notre territoire. On continue de voir beaucoup de monde sur les routes. Je n’ai pas le sentiment que le télétravail obligatoire est respecté. Il faut respecter les règles sinon on va devoir se retrouver avec des mesures qui sont beaucoup plus difficiles", a déploré la ministre.

Au micro de DH Radio, la Liégeoise a dévoilé la manière dont les décisions se prennent en matière de restrictions. "Le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, avait déposé un plan sur la table. Pour chaque seuil de contamination, il y avait une règle à actionner. Ici, nous sommes en alerte 5, ce qui correspond à un confinement. On essaye de tenir le cap sans fermer les secteurs mais on voit que la situation est très critique, non seulement dans les hôpitaux mais aussi avec le tracing, le testing et les reports d’hospitalisations", confie Christie Morreale.

La socialiste a aussi réagi aux propos d’Elio Di Rupo qui avançait que les marchés de Noël devraient être annulés si les Covid Safe Tickets ne pouvaient pas être contrôlés à l’entrée de ces lieux festifs. "Effectivement, si on sait respecter les règles qui sont le contrôle du Covid Safe Ticket et le port du masque lorsqu’on ne mange et ne boit pas, on peut organiser les marchés de Noël, sinon il faudra prendre ses responsabilités", a-t-elle confirmé.

La situation sanitaire belge s’envenime, avec un record absolu de nouvelles contaminations atteint cette semaine, et ce bien que la population belge soit très majoritairement vaccinée. "On était les rois de la vaccination surtout au nord du pays. Mais les gestes barrières y sont tombés depuis bien longtemps. Et les scientifiques avaient dit qu’il fallait rester sur ses gardes, même si on était vacciné. Cela a conduit à une augmentation et, aujourd’hui, la Flandre a le pire taux d’incidence de l’Union européenne", a-t-elle commenté.

 

 

Plus de 100 nouvelles places d’accueil pour accueillir les femmes victimes de violence conjugale

 

Après avoir commenté la situation sanitaire, la ministre wallonne de l’Egalité des chances et des Droits des Femmes, en ce jour de lutte contre les violences faites aux femmes, a annoncé une bonne nouvelle. "Face à la violence qui s’est décuplée surtout durant le confinement, il fallait absolument que les femmes qui sont en situation d’urgence puissent avoir de nouvelles places d’accueil. C’est pourquoi 107 places d’accueil vont être créées en Wallonie", a annoncé Christie Morreale.