Honteux d’avoir raté ses études, il disparaît pendant 16 ans avant de retrouver sa famille
IllustrationCrédits: weerapat1003 - stock.adobe.com
Buzz

Honteux d’avoir raté ses études, il disparaît pendant 16 ans avant de retrouver sa famille

Un Chinois qui avait disparu pendant 16 ans après avoir échoué à l’université a finalement retrouvé sa famille.

Qui n’a jamais ressenti un sentiment de honte après avoir raté un examen ou une année d’études? Toutefois, certains semblent le vivre beaucoup plus mal que d’autres...

Cette histoire complètement folle nous vient tout droit de Chine, plus précisément la ville de Xi’an, dans la province du Shaanxi. Étudiant brillant au sein de l’une des universités les plus prestigieuses du pays, Wang disparaît du jour au lendemain et rompt tout contact avec sa famille en 2005, comme le rapporte Business Insider.

C’est l’incompréhension pour ses proches, qui ne se doutent pas que Wang est devenu accro aux jeux vidéo au point d’échouer à l’université. Embarrassé par cet échec et craignant le regard de ses parents, il choisit de se volatiliser.

Wang passe donc 16 ans loin de chez lui, enchaînant les petits boulots, ce qui lui permet de passer sous le radar des autorités.

Mais un jour, alors qu’il se présente dans un bureau du gouvernement local pour renouveler sa carte d’identité, des policiers découvrent qu’il figure sur une liste de personnes disparues et contactent sa famille.

Les images de leurs retrouvailles, riches en émotion, ont été capturées par le média chinois Xiashi News, avant de faire le tour de Weibo, la version chinoise de Twitter.

On peut y voir Wang, désormais âgé de 39 ans, en larmes et à genoux, se confondre en excuses auprès de sa mère. Celle-ci ne l’avait plus vu depuis 16 ans et le croyait mort. Son père, lui, n’avait jamais cessé de chercher son fils durant ses longues années.

"Nous n’avions pas eu de ses nouvelles depuis si longtemps et cela me rendait malheureuse chaque jour de penser à ce qui aurait pu lui arriver. Mais je ne le blâme pas. Je suis juste heureux de le revoir", a déclaré sa mère.

Cette réaction extrême illustre la pression mise sur les étudiants par le système éducatif chinois. Récemment, "l’empire du Milieu" a toutefois pris le problème à bras-le-corps en votant une loipour limiter les devoirs et les cours extrascolaires.