• La toxine botulique pour soigner la spasticité musculaire après un AVC: «Je ne savais plus du tout bouger les doigts»
    Après un AVC, la main est comme «coincée» dans un spasme musculaire. La toxine botulique . (photo d’illustration)
article abonné offert
Belgique

La toxine botulique pour soigner la spasticité musculaire après un AVC: «Je ne savais plus du tout bouger les doigts»

Depuis le mois d’août, le traitement de la spasticité musculaire (qui touche les victimes d’AVC) par toxine botulique est mieux remboursé. Témoignage de Jean-Marc, qui a pu reprendre sa vie.