Décès de Jean-Daniel Flaysakier, ancien journaliste santé sur France 2
Jean-Daniel Flaysakier avait pris sa retraite en 2018. Il a été le visage du journalisme médical pendant près de 30 ans.Crédits: Capture d’écran France 2
Télévision

Décès de Jean-Daniel Flaysakier, ancien journaliste santé sur France 2

Le journaliste «santé» arborait toujours un nœud papillon sur les plateaux du JT de France 2 et «Télématin». Il a été retrouvé mort sur une plage vendéenne. Il avait 70 ans.

Le médecin et ancien spécialiste santé pour France 2, Jean-Daniel Flaysakier, a été retrouvé mort jeudi dernier aux Sables-d’Olonne, probablement des suites d’un malaise, rapporte la presse locale française ce lundi.

Originaire de Tours, il s’est fait connaître du grand public pour son expertise de la médecine et la santé sur France 2, notamment pour ses chroniques dans l’émission «Télématin», au côté de William Leymergie de 1985 à 1991. Il a ensuite été rédacteur en chef adjoint à France 2.

Le journaliste avait quitté France 2 et pris sa retraite en 2018 à 67 ans, passant notamment du temps aux Sables-d’Olonne. Jean-Daniel Flaysakier a été le visage grand public du journalisme médical pendant plus de 30 ans. Il collaborait aussi avec l’Institut Gustave Roussy pour des actions de lutte contre le cancer du sein.

Vibrants hommages, notamment au JT de 13h sur France 2

À la tête comme chaque jour du journal de 13 heures de France 2, Julian Bugier n’a pas manqué de lui rendre un bel hommage, en fin de journal. «Pour terminer, cette triste nouvelle qu’on a apprise dans la matinée, la disparition d’une voix et d’un visage que vous connaissez… Cette disparition, c’est celle de notre docteur préféré, Jean-Daniel Flaysakier, un collègue, un ami, pour beaucoup d’entre nous a France Télévisions», annonce le journaliste à ses téléspectateurs, avant de lancer un sujet en forme d’hommage, retraçant le parcours de Jean-Daniel Flaysakier.

«On pense à toi Jean-Da, et à tous tes proches, évidemment», a conclu le présentateur.

Un bel hommage, suivi par celui de nombreuses personnalités comme Mac Lesggy, ou Claude Sérillon, qu’il aura longtemps côtoyé.