VIDÉOS | Les Rolling Stones sur scène pour la première fois depuis le décès de Charlie Watts
Mick Jagger (photo d’illustration)Crédits: AFP
MUSIQUE

VIDÉOS | Les Rolling Stones sur scène pour la première fois depuis le décès de Charlie Watts

Le 24 août dernier, le monde de la musique était secoué par le décès du batteur des Rolling Stones, Charlie Watts, à l’âge de 80 ans. Une disparition qui avait aussi créé un flou sur le futur du groupe aux 59 ans de carrière. Ils étaient en concert privé à Boston, lundi soir.

Increvables, les désormais trois Stones restants, Mick Jagger, Keith Richards et Ronnie Wood, sont bel et bien remontés sur scène, hier soir, à Boston, avec quelqu’un d’autre aux baguettes. Une première depuis janvier 1963, date à laquelle Charlie Watts avait rejoint le groupe. C’est l’expérimenté Steve Jordan, qui a notamment œuvré sur les disques solos de Keith Richards, qui bat désormais la mesure pour le plus grand groupe de rock’n’roll de l’histoire. Jordan avait été recruté cet été, lorsqu’il était apparu que l’historique batteur ne pourrait pas prendre part à cette nouvelle tournée automnale aux États-Unis. Un remplacement qui ne devait alors être qu’un intérim.

À lire aussi | Charlie Watts, la mesure des Stones

 

 

Dans l’enceinte du Gillette Stadium, seuls quelques privilégiés ont pu assister à ce moment aussi émouvant qu’historique. Le concert étant réservé à quelques invités triés sur le volet par le milliardaire Robert Kraft. Ce dernier aurait déboursé 5 millions de dollars pour avoir les Stones pour lui et ses amis durant 1 h 30.

Des quelques rares extraits qui circulent sur la toile, on découvre un groupe en grande forme. Et si Steve Jordan n’a pas le toucher délicat de son prédécesseur, il imprime un solide groove qui donne une nouvelle couleur aux illustres classiques que sont Satisfaction, Jumpin’ Jack Flash ou encore Miss You, interprétés hier soir.

Les Rolling Stones ont aussi pris des risques en jouant pour la première fois Living in a Ghost Town, une chanson sortie durant le premier confinement, ainsi que Trouble’s A Coming, un inédit à paraître sur la réédition de leur album Tatoo You, le mois prochain. Ils ont également exhumé 19 th Nervous Breakdown, une pépite des sixties absente des setlists depuis plusieurs années. Ce concert de chauffe pour les nantis est donc de bon augure pour la tournée qui démarre officiellement dimanche à Saint-Louis. Celle-ci devrait se muer en un vibrant hommage à Charlie Watts qui ne cessera jamais de manquer à ses vieux potes et à ses millions de fans. Symboliquement, la provocante langue écarlate, célèbre logo du groupe, a d’ailleurs été une nouvelle fois customisée. Elle est désormais noire comme le deuil… comme si les Stones se devaient de traduire dans les actes les paroles de leur hit Paint It Black.

 

 

La setlist

 

1. Let’s Spend the Night Together

2. Tumbling Dice

3. Under My Thumb

4. Trouble’s a Coming

5. Living in a Ghost Town

6. You Can’t Always Get What You Want

7. Midnight Rambler

8. Miss You

9. 19th Nervous Breakdown

10. Start Me Up

11. Gimme Shelter

12. Sympathy for the Devil

13. Jumpin’Jack Flash

14. (I Can’t Get No) Satisfaction