• Unique buteur, Charles De Ketelaere est l’homme du match.
D1A

PHOTOS | Bruges s’impose à la 93e minute à Charleroi, qui n’est plus invaincu

L’affiche entre le Sporting Charleroi et le Club de Bruges n’a pas déçu. Les spectateurs ont assisté à une belle bataille. Les Blauw en Zwart l’ont emporté sur un but de De Ketelaere à la 93e minute (0-1).

Charleroi, seule équipe invaincue en Pro League après 7 journées, s’est incliné sur le fil face au champion en titre brugeois. Charles De Ketelaere, homme du match, a délivré les Brugeois à la 93e minute.

Au classement, Bruges reprend sa première place devant l’Union Saint-Gilloise. Charleroi est cinquième avec quatre unités de retard.

Quelle propagande pour le football!

Dans une première mi-temps avec une intensité rarement vue en Pro League, deux des meilleures équipes du championnat se sont rendues coup pour coup.

Entre les arrêts de Simon Mignolet, les talonnades, le jeu vertical de Charleroi et la classe de Charles De Ketelaere et Adem Zorgane, impossible de s’ennuyer dans ce choc de D1A.

Invaincus cette saison, les Zèbres affichent une confiance exceptionnelle. Là où Bruges montre pourquoi il règne sur le Royaume. Finalement, dans ce premier acte, il ne manque qu’une chose: les buts.

Nicholson touche la barre puis sort pour commotion

Au retour des vestiaires, les Carolos poursuivent sur leur lancée. À la 51e minute, Mignolet réalise une parade exceptionnelle après une tête de Shamar Nicholson qui filait dans la lucarne.

Sur cette action, le Jamaïcain s’occasionne une commotion et doit laisser sa place à Chris Bédia.

De Ketelaere, l’homme du match

Par rapport à la première mi-temps, l’intensité baisse un tout petit peu. Mais les deux équipes veulent la victoire et ne se cachent pas.

Dans les arrêts de jeu, sur une belle phase, Charles De Ketelaere ouvre le score (0-1, 93e). Le Brugeois ponctue son incroyable prestation d’un but.

Des fumigènes sur le terrain, la rencontre interrompue 3 minutes

La rencontre a été arrêtée pendant trois minutes en début de rencontre. Après dix minutes de silence en T4, les Storm Ultras ont lancé des fumigènes sur la pelouse en scandant «Liberté pour les Ultras».

Monsieur Lardot a donc brièvement interrompu la rencontre.

Revivez la rencontre en direct commenté.