HUMOUR

VIDÉO | Voo Rire et ses 10 ans fêtés en grande pompe à Liège, avec les frères Taloche

Jarry, Arnaud Tsamère, Olivier de Benoist, GuiHome, Virginie Hocq et bien d’autres artistes sont à l’affiche du Voo Rire, à Liège. Son édition 2021 s’ouvre le 19 octobre et se clôturera le 25 octobre.

«Il est important pour nous d’être toujours debout face à une attaque contre le milieu culturel. Il y a eu une solidarité du public pour défendre toute la profession, que ce soient les artistes ou les théâtres et salles de spectacle qu’on souhaite mettre en avant. C’est-à-dire tous ces gens qui n’ont parfois pas de statut», lance Philippe Saive, le directeur commercial du festival international du rire de Liège, aux côtés des frères Taloche.

Les célèbres humoristes, organisateurs du Voo Rire, n’étaient pas peu fiers ce mardi de présenter l’affiche de cette dixième édition, qui avait dû être stoppée l’an dernier en raison des nouvelles mesures contre la propagation du Covid-19. Son édition 2021 s’ouvre le 19 octobre et se clôturera le 25 octobre. «On a eu la chance de pouvoir reporter certains spectacles et le public nous a suivis. Comme chaque année, on y a ajouté des nouveautés», souligne Bruno Taloche.

Jarry, Arnaud Tsamère, Olivier de Benoist, Richard Ruben, GuiHome, Virigine Hocq… Tous ces humoristes passeront sur les planches de la Cité ardente, que ce soit au Forum, au Trocadéro, au théâtre Arlequin, à la Cité Miroir, ou encore aux Chiroux et à la Comédie en île.

Les hostilités débuteront par un gala télévisé 100% belge le mardi 19 octobre, au Forum. Il sera présenté par Cécile Djunga et réunira des artistes reconnus et de jeunes talents belges. Comme, entre autres, Fanny Ruwet, PE, Fabian Le Castel, Richard Ruben, Kody… «Depuis ce satané virus, les artistes belges sont hors radar», précise Vincent Taloche. «On avait envie de leur consacrer un gala.» En les soutenant de la sorte après la crise. Un second gala télévisé dédié au dixième anniversaire du festival et présenté par les frères Taloche se tiendra le lendemain, avec Stéphane Guillon, Laurent Gerra, Arnaud Tsamère, etc. Une soirée spéciale découverte de jeunes tiktokeurs belges est, elle, programmée le jeudi 21 octobre.

Félix Radu révélé lors d’un concours

L’autre cheval de bataille du festival liégeois, c’est aussi les jeunes talents à révéler, à travers le concours Tremplin du Rire. Certains y ont fait leurs premiers pas, comme Félix Radu «avec son appareil dentaire dans la bouche à l’époque», alors qu’ils n’étaient encore que d’illustres inconnus. Ce concours, destiné aux jeunes de 12 à 18 ans, permettra aux plus jeunes de se produire en première partie de certains artistes. «Ils passent un casting, on s’en occupe, on les travaille pour les mettre en scène, sourit Patrick Alen. On les aide à l’écriture, à la mise en scène.» Seul bémol, c’est qu’il y a, cette année, peu de candidats. «C’est peut-être l’effet pervers de la pandémie.»

Le concept Rire à domicile est également au programme. Sans oublier de nombreux autres spectacles. Avec Antoine Donneaux, Arnaud Tsamère, Baptiste Lecaplain, Carole Matagne et tant d’autres. Quant à Jarry, son spectacle a été reporté au 7 janvier prochain. Et puis, il y a le spectacle gratuit Scène ouverte (réservations auprès de fleur@firl.be), un concours ouvert aux plus de 18 ans.

On attend le prochain Codeco, mais on espère que le festival pourra se dérouler dans les mêmes conditions qu’en 2019.

Compte tenu de la situation liée au Covid-19, «on attend le prochain Codeco, mais on espère que le festival pourra se dérouler dans les mêmes conditions qu’en 2019», autrement dit sans restrictions sanitaires, conclut Vincent Taloche. De son côté, le bourgmestre a indiqué qu’un quota de places sera réservé pour des sinistrés des inondations.

Au lancement de cette 10e édition, la plupart des spectacles reprogrammés ne sont pas boudés par le public. Preuve que l’humour fait encore recette.

www.voorire.be