Que s’est-il passé le  11 septembre  2001?
Les 110 étages des tours jumelles du World Trade Center flambent.Crédits: EPA
article abonné offert
HISTOIRE

Que s’est-il passé le 11 septembre 2001?

Il y a 20 ans, un groupe de 19 hommes est parvenu à s’emparer de quatre avions de ligne aux États-Unis. Les attentats qu’ils ont commis tueront 2 977 personnes et conduiront à des guerres. Tout cela a encore des répercussions aujourd’hui.

Il y a 20 ans, aux États-Unis, l’impensable s’est produit. Il est 8 h 46 lorsqu’un avion percute la tour nord du World Trade Center (un centre d’affaires international), à New York. C’est le plus haut immeuble de la ville. À 9 h 03, un deuxième avion percute la tour sud.

Moins d’une heure plus tard, à Washington, c’est le Pentagone, le bâtiment qui abrite le commandement militaire des armées des États-Unis, qui est touché par un troisième avion. Finalement, un quatrième s’écrase dans un champ en Pennsylvanie, à l’ouest de New York. On pense que les pirates de l’air de ce 4e avion avaient l’intention d’attaquer le Capitole à Washington DC, c’est-à-dire le bâtiment qui abrite le Parlement (là où l’on fait les lois).

Les tours jumelles du WTC prennent feu et finissent par s’effondrer. Ce jour-là, 2 753 personnes perdent la vie. Au total, ces attentats en auront tué 2 977. Sur le millier de pompiers mobilisés, 343 perdront la vie. Le monde est en état de choc.

Qui a commis ces attentats?

L’enquête est rapide et permet d’identifier les 19 terroristes répartis dans les quatre avions. Ils font partie du réseau al-Qaida, dirigé par Ben Laden, un milliardaire d’origine saoudienne (provenant d’Arabie saoudite). George Bush, le président américain d’alors, annonce: «C’est la guerre au terrorisme! »

Les États-Unis et des pays alliés attaquent l’Afghanistan, où Ben Laden a trouvé refuge et s’est mis sous la protection des dirigeants du pays: les talibans (des islamistes radicaux). Ben Laden sera tué en 2011 mais cette guerre durera jusque fin août 2021. Aujourd’hui, la situation reste très compliquée dans ce pays.

Un Axe du mal

George Bush veut supprimer la menace. Il parle d’un «Axe du mal» et dresse la liste des pays qu’il accuse de soutenir le terrorisme.

En 2003, les États-Unis décident de faire une guerre «préventive» à l’Irak, c’est-à-dire de l’attaquer car ils pensent que ce pays pourrait posséder des armes de destruction massive et devenir un jour une menace. On sait à présent que l’Irak ne possédait pas ces armes. Cette guerre se termine le 18 septembre 2011. Le pays reste aujourd’hui divisé entre des clans de religion et culture différentes.

La réaction américaine au 11 septembre a-t-elle réduit la menace? Non. Cela n’a pas empêché que de nouveaux attentats soient commis par des fanatiques islamistes à Madrid en 2004, à Londres en 2005, à Paris en 2015, à Bruxelles en 2016… Sur les ruines de la guerre en Irak sont nés d’autres groupes terroristes comme l’État islamique.

Cette année, on commémore les 20 ans de cet événement. À l’endroit des deux tours, de nouveaux gratte-ciel ont été construits, dont la One World Trade Center, qui culmine à 541,30 mètres de hauteur, à quelques mètres du mémorial et du musée consacrés aux attaques terroristes.

Un effet du 11 septembre: Le Patriot Act

Que s’est-il passé le  11 septembre  2001?
AFP PHOTO / FREDERICK FLORIN Photo: AFP
Une loi américaine appelée le Patriot Act permet, notamment, la mise sur écoute ou la surveillance de n’importe qui.

Cet espionnage sera dénoncé par Edward Snowden (photo), un ex-employé de la NSA, une des 16 agences de renseignements américaines.

Dans de nombreux pays, la surveillance a augmenté.