Orages: les sinistrés appelés à évacuer
La Province recommande aux personnes qui ne peuvent quitter leur domicile de gagner l’étage si la situation se dégrade.Crédits: ÉdA LABEYE Philippe
Région verviétoise

Orages: les sinistrés appelés à évacuer

Le gouverneur de la Province de Liège et les communes du bassin de la Vesdre se sont réunis en vue des orages annoncés ce week-end. Ils invitent les quartiers sinistrés à faire preuve de prudence jusqu’à dimanche.

Le répit aura été de courte durée en ce qui concerne les intempéries en région verviétoise. Entre samedi 11 heures et dimanche 13 heures, des orages accompagnés de pluies localement intenses sont prévus par l’IRM. Vendredi après-midi, la Ville de Limbourg a décidé d’évacuer préventivement la population vivant encore dans les zones sinistrées. En fin de journée, le gouverneur de la Province de Liège, Hervé Jamar (MR), et les bourgmestres des communes du bassin de la Vesdre (Baelen, Chaudfontaine, Dison, Eupen, Fléron, Jalhay, Limbourg, Olne, Pepinster, Spa, Theux, Trooz, Verviers et Welkendraedt) se sont réunis afin de communiquer de manière conjointe sur le sujet.

«Nous conseillons aux personnes qui habitent ou sont toujours présentes au sein des quartiers sinistrés lors des inondations des 14 et 15 juillet, d’adopter, à partir de ce samedi 24 juillet 11 heures jusqu’au dimanche 25 juillet 13 heures, une attitude prudente, indiquent-ils par voix de communiqué. Toute personne ayant la possibilité de résider en dehors de la zone sinistrée durant cette période est invitée à le faire. Pour les personnes qui doivent rester chez elle, il est également conseillé de rester à l’écoute des médias officiels et de gagner l’étage si la situation se dégrade. Il est conseillé de, notamment, monter tous les objets de valeur à l’étage.»

Il est également conseillé de mettre en sécurité (sur les hauteurs) les véhicules stationnés sur la voirie. «En tout état de cause, la présence en voirie ou dans les espaces publics est fortement déconseillée. Toute attitude prudente qui consisterait à ne pas fréquenter les zones à risques est évidemment la bienvenue», poursuivent-ils.

Pour rappel, dans ce genre de situation, le numéro d’urgence 112 pour les urgences vitales et le 1722, pour les urgences non vitales, sont recommandés.