L’humoriste Jean-Yves Lafesse est mort à l’âge de 64 ans
Jean-Yves Lafesse ici au Festival de la Fiction à La Rochelle le 11 septembre 2014.Crédits: Photo News
Monde

L’humoriste Jean-Yves Lafesse est mort à l’âge de 64 ans

L’humour français est en deuil avec l’annonce du décès de Jean-Yves Lafesse, réputé pour ses canulars téléphoniques et ses caméras cachées.

L’humoriste français Jean-Yves Lafesse est décédé jeudi à Vannes à l’âge de 64 ans, a annoncé ce vendredi sa famille à l’AFP.

Né à Pontivy (Morbihan) en 1957, ce précurseur des gags par caméra cachée et des canulars téléphoniques souffrait de la maladie de Charcot, diagnostiquée il y a un an, a-t-on indiqué de même source. «Son état s’était brutalement dégradé dans les dernières 24 heures», a précisé un proche de l’humoriste en ajoutant qu’il s’était engagé dans une association réunissant des personnes atteintes de cette maladie neurodégénérative.

L’artiste avait débuté à la radio dans les années 1980, au moment de l’éclosion des radios libres. Repéré par les télévisions publiques comme privées, sa carrière était lancée quelques années plus tard.

Parallèlement à la télévision et à ses spectacles, il prête ses talents de comédien à plusieurs réalisateurs, comme à Pascal Chaumeil, dans l’Arnacoeur (2010), ou à Mélanie Auffret dans Roxane, sorti en 2019.

Le confinement semblait avoir encore renforcé sa popularité. Interrogé en mai 2020 par France 3 Bretagne, il déclarait: «J’ai joué mon rôle (depuis le début du confinement). Celui de déconneur professionnel. J’ai mis régulièrement en ligne des petites vidéos humoristiques sur ma page Facebook. Je suis passé de 180.000 à 300.000 abonnés durant le confinement. La preuve que le rire reste indispensable en toutes circonstances».

Jean-Yves Lafesse, de son vrai nom Jean-Yves Lambert, était revenu vivre en Bretagne, à Vannes, il y a deux ans. «J’ai passé 43 ans à Paris mais la Bretagne me manquait. Ma relation avec la région est naturelle et très forte», avait-il dit.

 

Hommage

«Jean-Yves était autant poète que désopilant, aussi aimable que moqueur, surréaliste et (très) honnête homme, libre et contre toutes les injustices sociales. On l’aimait fort», a réagi en guise d’hommage sur Twitter Pierre Lescure, ancien patron de Canal + pour qui Lafesse avait travaillé.

 

 

 

Souvenirs en vidéo

 

Ses explications sur son nom de scène

 

 

 

 

Son anecdote sur son pire moment en caméra cachée