Vous partez en vacances en France? Voici ce qui change
Dès août, de nombreux lieux ne seront accessibles que sur présentation du pass sanitaire en France.Crédits: AFP
article abonné offert
FRANCE

Vous partez en vacances en France? Voici ce qui change

Les dernières annonces d’Emmanuel Macron vont avoir des répercussions sur les Belges qui se rendent en France. Si vous n’êtes pas vacciné ou rétabli du Covid-19, il faudra peut-être se faire tester.

Les annonces du président français, ce lundi soir, vont sans doute obliger de nombreux touristes belges à revoir quelque peu l’organisation de leurs vacances.

Les contrôles aux frontières seront renforcés, a-t-il annoncé, mais pour les personnes en provenance de pays à risque. La Wallonie et la Flandre sont toujours en vert sur la carte européenne des voyages (Bruxelles étant en orange). Pour rappel, l’entrée sur le territoire français, dans le cadre du certificat Covid européen, implique d’être en possession soit d’un certificat de vaccination, soit d’une preuve de test négatif (validité: 72 h pour les PCR et 48 h pour les antigéniques).

Mais parmi la volée de mesures visant à contrer la propagation du variant Delta et à pousser les Français à la vaccination, c’est l’extension sensible de l’application du pass sanitaire à l’intérieur du territoire français qui risque d’enquiquiner les touristes. Y compris les jeunes touristes, puisque ce pass est d’application à partir de l’âge de 12 ans.

Deux dates: le 21 juillet et le mois d’août

Dès le 21 juillet, le pass sanitaire à la française, jusqu’ici réservé aux événements de 1000 personnes, sera d’application dans les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes: parcs d’attractions, spectacles, concerts, etc.

C’est à partir du mois d’août que l’application du pass sanitaire montera en puissance. Il faudra montrer patte blanche dans les cafés, les restaurants, les centres commerciaux (et pas les supermarchés), ainsi que dans les hôpitaux, les maisons de retraites, les établissements médico-sociaux et dans les transports de longue distance (TGV, Intercités, trajets interrégionaux en car, trajets domestiques en avion, essentiellement).

Le pass sanitaire

Dans les grandes lignes, le pass sanitaire français est l’équivalent de notre Covid Safe Ticket, si ce n’est que son champ d’application s’apprête à devenir bien plus étendu. Il permet de présenter sous forme numérique ou papier une preuve de non-contamination au Covid-19, qui peut prendre trois formes:

– une attestation de vaccination ( en principe deux semaines après la deuxième injection pour Pfizer, Moderna et AstraZeneca, mais le ministre français de la Santé a indiqué mardi soir qu’un délai d’une semaine allait permettre de disposer du pass – quatre semaines après l’injection du Johnson & Johnson – enfin, contrairement à la Belgique, deux semaines après la première injection pour les personnes ayant déjà eu le Covid);

– un test PCR ou antigénique négatif datant de moins de 48 h (ou de 72 h pour le contrôle aux frontières);

– un test PCR positif attestant d’un rétablissement du Covid-19 datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois;

Quelles conséquences pour les Belges?

Si un touriste belge dispose de son attestation de vaccination complète, tout est en ordre. Si ce n’est pas le cas, il faudra montrer une preuve de test négatif pour accéder aux lieux. En se faisant tester en France, le cas échéant, puisque la durée de validité du test est de 48 h

 

Les ados

 

La vaccination des 12-15 ans vient à peine de commencer, ce lundi, en Belgique. Par conséquent, les jeunes à partir de 12 ans qui se rendront en France dès les prochaines semaines devront se faire tester s’ils souhaitent disposer du pass sanitaire, à partir du moment où ils seront tenus d’en fournir un.

Mardi soir, le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a annoncé que les adolescents de 12 à 17 ans sont exemptés de pass sanitaire jusqu’au 30 août, dans les lieux où il sera exigé à partir du 21 juillet.

«Nous avons identifié une solution concernant les adolescents de 12 à 17 ans, de manière à ne pas gâcher les vacances des familles. Pour eux le pass sanitaire s’appliquera dans tous les endroits où il s’applique, à compter du 30 août», a indiqué le ministre de la Santé sur France 2.

Pour rappel, en ce qui concerne le certificat Covid permettant de se rendre sur le territoire français: les enfants de moins de 11 ans sont exemptés de tests.

En d’autres termes, selon les mesures françaises actuelles, les enfants âgés de 11 ans doivent disposer d’une preuve de test négatif pour entrer en France, mais ils ne devront pas fournir de pass sanitaire une fois sur le territoire, pour accéder aux lieux concernés.

+ MISE À JOUR | Les autorités françaises ont annoncé mardi soir que les 12-17 ans étaient finalement exemptés de pass sanitaire jusqu’au 30 août

 

Le prix

 

Depuis le 7 juillet, les tests ne sont plus gratuits pour les non-résidents français, sauf pour une raison médicale (sur présentation d’une ordonnance) ou s’ils ont été invités à se faire tester dans le cadre du contact tracing.

Il en coûtera 43,89€ pour un test PCR et 25€ pour un test antigénique.

 

Où se faire tester en France?

 

Le site www.sante.fr répertorie les lieux de test. Il suffit d’indiquer le département dans lequel on se trouve pour voir s’afficher la liste, tant pour les tests PCR que les antigéniques. Les modalités pratiques sont mentionnées pour chaque lieu de dépistage.

La preuve du résultat du test négatif peut être fournie en version papier ou numérique, ou peut figurer sur l’application CovidSafeBE si le test a été réalisé en Belgique. Pour un test effectué en France, un test est valable dès la saisie des résultats par le professionnel de la santé dans la base de données française.

Si le test est positif, la France impose un isolement de 10 jours à partir des premiers symptômes (ou à partir du test en l’absence de symptômes). En cas de fièvre au terme des 10 jours, il faut attendre 48 h après la disparition de la fièvre pour mettre fin à l’isolement.