Pourquoi dit-on que les serpents ont le sang froid?
Les serpents engloutissent leurs proies en entier.Crédits: france3
nature

Pourquoi dit-on que les serpents ont le sang froid?

Le 16 juillet, c’est la journée internationale des serpents. Un animal qui nous fascine et peut aussi nous faire frissonner… de peur!

Les serpents sont des reptiles. Ce sont des vertébrés (ils ont une colonne vertébrale), qui n’ont pas de pattes et se déplacent donc en rampant, avec une peau à écailles et que l’on dit «à sang froid». Mais c’est un peu à tort que l’on dit cela.

En réalité, leur température interne dépend de la température extérieure. Ils ne sont pas capables de produire leur propre chaleur, à l’inverse de nous, mammifères. On peut donc dire que leur sang est à température ambiante (de l’air extérieur).

C’est le cas de tous les reptiles. S’ils veulent survivre, ils doivent tout de même réussir à maintenir leur température dans des limites raisonnables.

Après une nuit fraîche, où il aura dormi dans un trou ou sous un rocher, le reptile prendra le soleil pendant un long moment afin de se réchauffer. Ensuite, il aura assez d’énergie pour aller chasser. Donc, si un reptile sent que son sang est trop froid, il s’expose au soleil, ou se frotte sur une surface chaude comme une pierre. Et lorsque les températures sont trop élevées, il se cache, à l’ombre, et se repose.

Lorsque les températures deviennent trop basses, les reptiles se mettent en hibernation. Ainsi, ils économisent leur énergie en attendant les jours meilleurs.