Euro 2020: la France en tête du groupe F après un doublé de Benzema, l’Allemagne 2e  après avoir couru deux fois derrière le score
Karim Benzema s’est offert un superbe doublé contre le Portugal. Crédits: AFP
Euro 2020

Euro 2020: la France en tête du groupe F après un doublé de Benzema, l’Allemagne 2e après avoir couru deux fois derrière le score

Football: grâce à un doublé du revenant Karim Benzema contre le Portugal, la France termine en tête du groupe F. L’Allemagne, malmenée par la Hongrie, finit deuxième devant les Portugais.

La France termine en tête du groupe F de l’Euro après son partage 2-2 lors de la 3e journée, ce mercredi à Budapest. L’Allemagne, accrochée par la Hongrie (2-2), se classe deuxième devant le Portugal, qui affrontera les Diables en huitièmes de finale. La Hongrie termine elle quatrième et quitte le tournoi.

En huitièmes de finale, la France affrontera la Suisse, qui a terminé troisième du groupe A, le lundi 28 juin à 21h à Bucarest.

Deuxième du groupe, l’Allemagne disputera, elle, une des affiches des huitièmes de finale contre l’Angleterre le mardi 29 juin à 18h à Londres.

Le Portugal termine lui dans les meilleurs troisièmes et sera donc l’adversaire de la Belgique le dimanche 27 juin à 21h à Séville.

Une histoire de penaltys

La France et le Portugal ont partagé l’enjeu 2-2 lors de la 3e journée du groupe F mercredi à Budapest. Une rencontre qui s’est décidée sur une histoire de penalties avec un doublé de Cristiano Ronaldo (31e, pen., 60e, pen.) et un de Karim Benzema (45e, pen., 47e).

Après un round d’observation, la France se créait la première occasion de la rencontre. Lancé en profondeur, Kylian Mbappé manquait son face-à-face avec Rui Patricio (16e). Le Portugal se montrait aussi dangereux et héritait d’un penalty pour une faute d’Hugo Lloris sur Danilo. Le portier français manquait sa sortie aérienne et heurtait Danilo, K.O. sur l’action. Cristiano Ronaldo prenait ses responsabilités pour inscrire son 4e but dans le tournoi (31e).

En difficulté en première période, la France parvenait cependant à égaliser sur penalty également. Sur un long ballon, Mbappé était légèrement bousculé par Nelson Semedo. Karim Benzema se chargeait de la transformation pour inscrire son premier but en équipe de France depuis le 8 octobre 2015 (45e+2).

La seconde période démarrait sur les chapeaux de roues pour les Bleus. Lancé en profondeur par Paul Pogba, Benzema s’offrait un doublé d’une frappe croisée (47e). Son but était d’abord annulé pour une position de hors-jeu avant d’être validé par le VAR.

Cette rencontre se résumait à une histoire de penalties et le Portugal héritait d’un deuxième coup de réparation pour une faute de main de Jules Koundé. Cristiano Ronaldo en profitait pour inscrire un doublé. Avec 109 buts en sélection, il égalait ainsi le record du nombre de buts inscrits en sélection détenu par l’Iranien Ali Daei (60e).

Hormis un tir de Pogba dévié sur le poteau par Patricio (68e), la fin de rencontre se jouait en mode mineur et les deux équipes pouvaient se satisfaire du résultat, la France terminant première du groupe et le Portugal validant sa qualification. La France affrontera la Suisse et le Portugal défiera la Belgique.

L’Allemagne se fait peur

Lors du troisième et dernier match du groupe F de l’Euro, l’Allemagne a arraché un match nul in extremis face à la Hongrie et a validé dans la douleur son ticket pour les huitièmes de finale (2-2).

Bien décidés à assurer leur qualification pour les huitièmes de finale, les Allemands commençaient la rencontre le pied au plancher et il s’en fallait de peu pour que Joshua Kimmich n’ouvre le score, mais la main ferme de Peter Gulacsi sauvait les Hongrois (4e). Quelques minutes plus tard, à la surprise générale, Adam Szalai était à la réception d’un excellent centre de Roland Sallai et trompait Neuer d’une tête plongeante (0-1, 11e) et plaçait provisoirement la Hongrie à la troisième place du groupe, significative de qualification pour les huitièmes, et l’Allemagne à la dernière position.

Les Allemands accéléraient encore la cadence et un centre tendu devant le but magyar ne trouvait pas preneur et passait devant le but de Gulacsi (17e). Mats Hummels, buteur malheureux contre son camp face à la France lors de la première journée, était à un cheveu de se rattraper mais sa reprise de la tête sur corner frappait la barre transversale du but de Gulacsi (21e). Une poignée de secondes plus tard, Ginter frappait sur le portier hongrois, à bout portant (21e).

En deuxième période, les Allemands peinaient à se procurer des occasions franches mais sur une phase arrêtée, Kai Havertz profitait d’une mauvaise sortie de Gulacsi pour égaliser et remettre les Allemands sur les rails (1-1, 66e).

Mais les Hongrois ne se laissaient pas atteindre et reprenaient l’avantage dans la foulée grâce à une tête opportuniste d’Andras Schafer (1-2, 68e).

Résolument poussée vers l’avant, l’Allemagne parvenait finalement à égaliser lorsque Leon Goretkza, à peine entré au jeu, reprenait victorieusement un deuxième ballon dans la surface et qualifiait les hommes de Joachim Löw pour les huitièmes de finale (2-2, 84e).

Au vu du match nul entre la France et le Portugal, l’Allemagne termine deuxième du groupe F et affrontera l’Angleterre en huitièmes de finale. La France jouera contre la Suisse, le Portugal affrontera la Belgique alors que la Hongrie, dernière du groupe, est éliminée en n’ayant été menée que pendant 11 minutes, lors du match face au Portugal.