Huy

VIDÉO | cHUYsine pour tous ! - MJ La Mézon: promouvoir le bien-être gourmand et social

Les jeunes de l’atelier cuisine de la maison des jeunes la Mézon invitent des restaurateurs hutois afin de partager leur savoir-faire.

Quels seront les lauréats de Générations solidaires ?

Cette semaine, vous allez découvrir les 10 associations nominées dans le cadre de l’opération Générations solidaires, initiée par L’Avenir, en collaboration avec la Fondation Roi Baudouin. Il s’agit de mettre en lumière des citoyens qui mettent en place des projets solidaires, inspirants et exemplaires !

Ces 10 associations ont participé à la 5e édition de notre appel à projets qui a connu une magnifique participation avec 134 dossiers de candidature reçus.

Le jury indépendant mis en place avec la Fondation Roi Baudouin a désigné les 10 nominés et les 5 écoles. Ceux-ci seront mis à l’honneur lors de la remise des prix le 24 juin à Namur. Les 3 associations lauréates (parmi les 10 nominés) et les 5 écoles recevront leurs prix. Découvrez ces 15 projets citoyens dans le supplément rédactionnel consacré à Générations solidaires, ce jeudi 24 juin dans L’Avenir.

www.generations-solidaires.be

La valse des tomates et des carottes éclaire les visages de sourires radieux. Revêtus de tabliers de cuistots, Noémie (12 ans), Laly (10 ans), Adrien (13 ans) et Noëlla (24 ans), manient les couteaux sous l’œil attentif de leur animateur, Laurent Streel, et du restaurateur invité, Jean-Sébastien Lux.

Ces ados participent au premier atelier de cuisine depuis la réouverture officielle des activités en «présentiel» de la maison des jeunes de Huy. «La Mézon, c’est le pôle jeunesse de la Ville de Huy. Nous avons de très bons contacts avec les familles», explique la coordinatrice, Cathy Moureaux. Entourée d’un vivier d’écoles, idéalement située en plein cœur de la ville de Huy, la Mézon attire 250 jeunes par an, âgés de 10 à 30 ans. Les ateliers dédiés aux nouvelles technologies enthousiasment un grand nombre d’adolescents.

Parmi les multiples projets développés par l’équipe dynamique, l’atelier cuisine hebdomadaire – qui existe depuis dix ans – se réinvente en fonction des demandes des jeunes. «Notre but, c’est vraiment de réduire l’isolement social causé par le confinement et la fermeture au public de structures telles que la nôtre», explique Laurent Streel. Les jeunes sont ravis de se retrouver, mais souhaitent aussi marquer leur solidarité envers les restaurateurs durement frappés par la crise sanitaire et économique.

Ils ont donc imaginé d’inviter des restaurateurs hutois professionnels afin de partager des recettes, des produits, des savoir-faire avec toute personne en manque de relations sociales. Une fois par mois, les intervenants se réuniront autour d’une table gourmande en multipliant les rencontres avec les gens du quartier, de tous les âges. «Nous voulons promouvoir l’égalité des chances par le bien-être gourmand et social, précise Cathy Moureaux. En maison des jeunes, il n’est pas question de dire aux jeunes: ça, ce n’est pas pour toi. Une cuisine raffinée peut être dans le palais de tout le monde.» Jean-Sébastien Luxe, restaurateur indépendant, travaille en partenariat avec Mundo Vino. Il développe des lunchs gourmands et des formules santé dont une recette qu’il enseigne aux jeunes avec joie.

 

Une cuisine raffinée peut être dans le palais de tout le monde.

 

Les reportages vidéo sont réalisés par des jeunes de l’atelier informatique/vidéo. Lors de notre visite, les ados enregistraient les interactions avec le restaurateur pour les relayer via la Web Radio de la Mézon, Youth on air.

«Nous avons prévu toute une série de podcasts cet été et un stage radio gratuit», explique Pacôme Bilali, animateur multimédia. Horris, 25 ans mène les interviews des participants: «Je fréquente la maison des jeunes depuis sept ans. J’y fais un stage en tant que futur animateur socioculturel. Nous avons mené plein d’actions en virtuel pour garder le contact avec les jeunes. Enfin, on peut se retrouver!»

Besoin de matériel de cuisine et de matériel vidéo

Les frais liés à l’atelier cuisine sont multiples: la Mézon cherche à acquérir du matériel de cuisine (ustensiles, tablier, vaisselle…). La MJ achète les ingrédients pour les recettes, tient à défrayer les restaurateurs et les autres intervenants externes. L’équipe aimerait concevoir un livre de recettes et le faire imprimer. Et cherche aussi des financements pour développer sa communication.

Un studio radio va être installé, mais il manque d’équipement vidéo pour les interviews filmées.

Pour mener tous ces projets, la maison des jeunes La Mézon, travaille en collaboration étroite avec le service d’accrochage scolaire, l’AMO (service d’aide à la jeunesse), le planning familial, Infor Jeunes, mais aussi avec la Ville de Huy, la bibliothèque, le Musée local…

lamezon.be