Fléron

VIDÉO | Un premier marché aux puces belge dédié aux bébés et enfants

Dans le zoning commercial de Fléron, l’enseigne danoise Borneloppen ouvre ce samedi le tout premier marché aux puces belge dédié aux articles pour puéricultrices, pour les bébés et pour les enfants de 0 à 16 ans. Cassandre Jouret nous explique le concept.

Parce que le commerce d’articles neufs à destination des nouveau-nés reste particulièrement onéreux, nombreux sont les jeunes parents qui se tournent vers des solutions alternatives. Et tandis que le marché de la seconde main ne s’est jamais aussi bien porté, Cassandre Jouret arrive à point nommé avec un concept alliant ces deux univers.

«C’est comme une brocante ou un supermarché aux puces permanent, conceptualise la Liégeoise. L’idée, c’est que l’exposant n’a pas à rester sur place. Il lui suffit de réserver son stand via Internet (NDLR: une ou plusieurs étagères), d’encoder les articles qu’il souhaite vendre et de définir pour chacun d’eux le prix souhaité, avant d’ensuite venir placer les articles sur le stand. Ensuite, notre équipe prend le relais et s’occupe de la vente, tandis que l’exposant peut suivre l’évolution de ses ventes en lignes via son espace personnel sur le site Internet.»

Location et commission

Cette opération présente naturellement un coût pour l’exposant: d’une part la location de l’emplacement de vente, d’autre part la commission du magasin sur chaque objet vendu.

«Le prix de location est dégressif, précise la gérante. Plus longtemps vous louez un emplacement, moins il vous coûte cher (NDLR: comptez en temps normal 50€ pour deux semaines et 90€ pour un mois; des prix attractifs de lancement sont également pratiqués). Ensuite, le magasin ne prend que 15% de commission

VIDÉO | Un premier marché aux puces belge dédié aux bébés et enfants
Le magasin se remplit petit à petit à l’approche de sa grande ouverture, programmée le samedi 12 juin 2021. Photo: EdA - Romain Veys

Un espace détente

L’un des grands intérêts du concept développé par Børneloppen est que, outre sa surface de vente, il propose également un espace axé sur la détente.

«Le but, c’est vraiment de proposer un espace familial, agréable, où les gens viennent passer un bon moment et prendre le temps en famille», insiste à ce sujet Cassandre Jouret.

Le lieu propose donc un vaste espace où les mamans pourront, par exemple, allaiter, donner à manger ou changer leurs enfants, tandis que ces derniers pourront également jouer pendant que leurs parents installent leur stand.

«Hors-Covid, nous espérons également pouvoir y organiser des ateliers à destination des enfants ou des jeunes parents, comme un atelier de portage, poursuit la gérante. Notre magasin est dédié exclusivement aux vêtements et articles pour puéricultrices, pour bébés et pour enfants jusque 16 ans».

Soucieux de l’environnement

Mais le concept importé du Danemark se pare également d’une dimension environnementale: «La franchise a vraiment comme objectif d’avoir un impact positif sur l’environnement et sur la société en général, de laisser un meilleur monde pour nos enfants.»

Via le site Internet, il est donc possible de voir en temps réel l’impact des 11 magasins de la franchise (NDLR: 9 magasins au Danemark, 1 en Islande et désormais 1 en Belgique) en termes d’économie d’eau et de diminution des émissions de CO2.

«Et sur son ticket de caisse, l’acheteur aura également l’impact de ses achats personnels

VIDÉO | Un premier marché aux puces belge dédié aux bébés et enfants
On en voit de toutes les couleurs. Photo: EdA - Romain Veys

Børneloppen Liège

Inauguration au public le samedi 12 juin, à 10 heures.

Site internet: https://www.borneloppen.be/

Page Facebook: https://www.facebook.com/borneloppenliege/

Page Instagram: https://www.instagram.com/borneloppen_liege/

VIDÉO | Un premier marché aux puces belge dédié aux bébés et enfants
Dans la région de Liège, un concept unique en Belgique ouvre ses portes le samedi 12 juin. Photo: EdA - Romain Veys