Vertonghen et Mertens à la veille de l’Euro: «La France et l’Angleterre sont les grands favoris»
FOOTBALL

Vertonghen et Mertens à la veille de l’Euro: «La France et l’Angleterre sont les grands favoris»

Jan Vertonghen et Dries Mertens ont fait face à la presse ce jeudi.

Le défenseur et l’attaquant son d’accord sur une question qui leur a été posée: «Non, la Belgique n’est pas le grand favori de cet Euro. La France et l’Angleterre, qui jouera 6 matches sur 7 à domicile, ont cette étiquette.»

Pour eux, les Diables arrivent parmi les gros outsiders, avec l’Italie. «Mais de toute façon, favori ou pas, cela ne change rien. Dans ce type de tournoi, beaucoup de nations peuvent surprendre tout le monde et aller très loin», relativise Vertonghen.

Le défenseur de Benfica a pu en dire plus sur sa forme du moment: «J’ai été malade la semaine dernière. Non pas à cause du vaccin, car je ne le recevrai qu’après le tournoi. Mais c’est pour cette raison que je n’ai joué qu’une mi-temps en match amical. Maintenant, cela va mieux et je me sens prêt pour le match de samedi.» Vertonghen a également affirmé qu’il ne comptait pas arrêter l’équipe nationale en cas de victoire à l’Euro. «La Nations League et le Mondial arriveront vite», a-t-il expliqué.

Mertens: «Pas sûr qu’on soit plus fort qu’en 2018»

De son côté, Dries Mertens a répondu à une question posée à tous les joueurs ces derniers jours: la Belgique est-elle plus forte qu’au Mondial? «C’est difficile à dire. Vous en pensez quoi, vous? Qu’on a plus d’expérience? Mouais, il nous manque Dembélé, Fellaini et Kompany, quand même, par rapport au Mondial. Ce qui est vrai par contre, c’est qu’on a encore plus faim pour ce tournoi. La déception de l’élimination contre la France et la fête qui a suivi avec nos supporters nous a montré à quel point ces grands tournois étaient importants pour tout le pays.

Revivez le direct de la conférence de presse