Mohamed remporte la saison 12 de Top Chef: «Sarah a pris des risques…»
Mohamed Cheikh remporte cette douzième saison de «Top Chef», avec 54,86% des voix. La sécurité a payé.Crédits: Marie Etchegoyen
article abonné offert
Télévision

Mohamed remporte la saison 12 de Top Chef: «Sarah a pris des risques…»

Mohamed Cheikh est le gagnant de la saison 12 de Top Chef. Son menu plus classique, avec des touches méditerranéennes, a séduit.

L’expérience a parlé. Face à un Mohamed rompu à l’exercice des banquets, Sarah a perdu en proposant un menu trop osé (Saint-Jacques et poitrine fumée en entrée, pressé d’agneau associé à de la langoustine en plat et un dessert autour de la pomme et la salicorne). Comme il l’avait annoncé, Mohamed a joué la sécurité avec un menu autour de la cuisine française avec une touche méditerranéenne (salsifis et sa marinière de couteaux en entrée, homard breton, houmous de carotte à l’huile d’argan et condiment chermoula en plat et un dessert associant chocolat, caramel, cacahuète et citron confit).

Il a remporté 54,86% des voix. Le candidat de la brigade d’Hélène Darroze – dont c’est la deuxième victoire consécutive – a donc remporté 54 860€.

Mohamed, qu’est-ce qui a été déterminant pour cette victoire?

La justesse et la précision. Et puis je pense avoir réalisé un menu qui parlait plus aux gens. Sarah a fait des associations un peu spéciales et a pris des risques que moi je n’ai pas pris. Moi, je me suis contenté de faire un bon plat avec un bon produit et une sauce bien faite. C’est cela qui a payé. En fait, c’est un peu comme la finale de la saison dernière, avec David Gallienne qui a fait quelque chose d’assez commun mais juste et Adrien Cachot qui part vers un menu plus créatif mais qui ne plaît pas à tout le monde.

Vous avez aussi pu compter sur une bonne brigade…

Effectivement, c’était indispensable. Je ne suis tombé qu’avec des potes, donc c’était parfait. Ils ont tout donné pour moi et je les remercie. Ils sont tous très talentueux et c’était top.

À qui dédiez-vous cette victoire?

À tous les gens qui m’ont supporté et soutenu, à tous les chefs qui m’ont appris le métier. Et aussi aux autres candidats et à Hélène Darroze. Ils ont tous mis une pierre à l’édifice pour que je parvienne jusque-là.

Je ne suis pas du genre à m’acheter une Porsche! (rires)

Qu’allez-vous faire de la somme gagnée?

Je vais d’abord aider mes parents, parce qu’ils sont un peu en difficulté. Et puis après, je vais investir dans des projets… Je ne suis pas du genre à m’acheter une Porsche! (rires) Là, j’ai ouvert un restaurant éphémère (NDLR: le Manzili, au cœur du Jardin des Plantes à Paris, ouvert jusqu’au 3 octobre). Après, j’ai plein d’idées. J’aimerais bien faire de la «street food»… J’ai envie de faire des concepts, des trucs fous comme moi! (rires).