PUBLIREPORTAGE

Centre Auditif Liégeois-Barthélemy

Une famille à votre écoute depuis plus de 40 ans de service en province de Luxembourg !

La surdité, une fatalité ?

Tout comme le reste de notre corps, nos oreilles vieillissent… A partir de 60 ans, 50% des gens souffrent d’une diminution significative de l’audition. Cette perte auditive est normale et se compense très bien avec l’adaptation d’appareils auditifs, correctement réglés et portés le plus possible. Cette solution est à envisager le plus rapidement possible afin de stimuler les fibres nerveuses auditives dès l’apparition de la surdité.

Comment s’en rendre compte ?

La perte auditive étant très progressive, c’est souvent l’entourage qui va le constater avant même la personne concernée…Le malentendant, ayant de plus en plus de mal à comprendre les conversations, surtout en milieu bruyant, va faire souvent répéter ses interlocuteurs. Les différentes sonneries seront entendues plus difficilement et le volume des radios et téléviseurs sera augmenté… Une visite chez un spécialiste ORL s’impose alors, afin de poser le diagnostic de presbyacousie et l’éventuelle prescription de tests de prothèses auditives.

Les solutions :

Une fois le diagnostic posé, le patient peut bénéficier d’un essai de prothèses auditives, gratuitement, sans engagement et d’une durée de deux mois. Chaque adaptation réclame une intervention minutieuse et personnalisée. Le choix de l’appareil est très important et doit se faire avec le patient, en fonction de ses besoins, de son budget, et en tenant compte du type et de l’ancienneté de sa surdité. Les nouvelles générations de prothèses auditives permettent une adaptation progressive et confortable rendant la vie plus facile et favorisant la parole en milieu bruyant.

Essai gratuit et intervention de la mutuelle :

L’essai d’un appareil auditif est toujours gratuit et sans engagement, pour autant qu’il ait été prescrit par un spécialiste ORL. Le prix des appareils oscillent entre 750 et 2000 € pour le haut de gamme et la mutuelle intervient, en cas d’achat, à raison de 700€ par oreille. Il y en a donc pour tous les budgets.

Depuis 1977 dans votre région !

La famille Liégeois –Barthélemy est active dans le domaine de l’audition depuis 1977. Dominique Liégeois a commencé son activité dans 5 villes de la Province et au fil du temps et vu le succès rencontré, d’autres permanences se sont alors ouvertes. Aujourd’hui, soucieux de plus de proximité, Arnaud et Thibaut Barthélemy, ses fils, reçoivent leurs patients dans pas moins de 16 villes : Arlon, Athus, Barvaux, Bastogne, Bertrix, Bouillon, Etalle, Florenville, Libramont, Marche, Neufchâteau, Paliseul, Rochefort, Saint-Hubert, Vielsalm, et Virton. Et cette année a vu l’arrivée d’une nouvelle recrue. Stéphanie Wathelet, l’épouse d’Arnaud Barthélemy, a rejoint l’équipe pour épauler Mme Liégeois au secrétariat. Pas de logique de rendement ou d’obligation de chiffre, ils misent sur l’accueil, l’écoute et la qualité. Le monde médical ne s’y trompe pas. La maison Liégeois-Barthélemy est considérée comme la référence de qualité tant pour les surdités légères et débutantes que pour les pertes plus graves.

A chacun ses besoins :

Les appareils auditifs numériques actuels se déclinent en plusieurs types et tailles, du petit intra au contour d’oreille, en passant par le mini-contour à embout ouvert, très confortable à porter et très discret. Les nouvelles technologies permettent une adaptation progressive et confortable en milieu bruyant, selon les besoins du patient.

https://www.facebook.com/liegeoisbarthelemy/