PLONGÉE SOUS-MARINE

VIDÉOS | Philippe Pdk filme les dessous des carrières de Belgique durant le confinement

Plongeur depuis 25 ans, le Dottignien Philippe De Korte s’est aussi découvert une vocation de photographe et vidéaste. Comme il n’a pas pu aller plonger dans de lointaines contrées durant le confinement, il en a profité pour visiter les dessous des carrières de Belgique durant cette période. Et pour en ramener de superbes images. Nous en partageons quelques unes avec vous à travers ses vidéos.

Sa passion pour les images sous-marines a valu à Philippe De Korte de figurer dans les palmarès de plusieurs festivals renommés, de Namur à Hyères. Si l’essentiel de son travail concerne la faune et la flore sous-marines, il lui arrive de suivre certaines espèces sur le plancher des vaches pourvu qu’elles aient un rapport avec les milieux aquatiques.

On songe, par exemple, au héron cendré ou aux tortues de Floride qui ont investi massivement nos plans d’eau et auxquelles il a consacré un docu. Mais Philippe, alias Philippe Pdk, explore également les milieux subaquatiques à l’étranger.

Un voyage en Égypte avait été programmé en automne 2019 mais c’était sans compter sur la crise sanitaire et les restrictions qu’elle allait engendrer pour les secteurs jugés «non essentiels».

Si les voyages à l’étranger ont été impactés, les activités subaquatiques ont toutefois pu se poursuivre pratiquement sans discontinuer dans notre pays. Philippe, entouré d’une équipe de passionnés – dont André Reumaux (alias PiedPalmé) et Frédéric Sampaix, qui réalisent des images aériennes par drones – a décidé de balader son objectif sous la surface des plans d’eau aux 4 coins du plat pays. Dans le but de photographier et filmer les richesses et particularités qu’ils recèlent. Des images que vous pouvez retrouver sur la page FB «La découverte, la faune et flore des carrières de Belgique» ou sur sa chaîne YouTube: «Philippe Pdk».

Vous retrouverez les fiches sur les différentes carrières dans notre édition de l’Avenir/Le Courrier de l’Escaut de ce mercredi 5 mai 2021. En attendant, voici une compilation de quelques-unes des vidéos réalisées à l’occasion de ce périple subaquatique:

La carrière du Flato, à Floreffe – 15 m de profondeur

 

 

 

 

 

 

 

La carrière de Barges, à Tournai – 45 m de profondeur

 

 

 

 

 

 

 

Cette carrière a été partiellement fermée durant le confinement mais elle est celle que connaît le mieux notre photographe dottignien. La vidéo suivante n’a donc pas été réalisée durant la période précitée mais elle montre le travail qu’effectue Philippe Pdk lors d’une série de prises de vue réalisées pour la préparation d’un reportage sur les têtards:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Gombe, à Esneux – 31 m de profondeur

 

 

 

 

 

 

Une autre facette de la Gombe, à petite profondeur:

 

 

 

 

 

 

La Plate Taille, à Cerfontaine – 43 m de profondeur

 

 

 

 

 

 

Villers-Deux-Églises – 28 m de profondeur

 

 

 

 

 

 

La carrière de Vodelée, à Doische – 41 m de profondeur

 

 

 

 

 

 

La Croisette, à Vodecée – 31 m de profondeur

 

 

 

 

 

 

La carrière de Maffle (Ath) – 31 m de profondeur

 

 

 

 

 

 

Carrière de Dour – 20 m de profondeur

 

 

 

 

 

 

Carrière de Rochefontaine, à Franchimont – 52 m de profondeur

 

 

 

 

 

 

Grotte de Rhisnes – 40 m de profondeur

 

 

 

 

 

 

Carrière des Trois Fontaines à Walhain – 23 m de profondeur

 

 

 

 

 

 

Put van Ekeren – 21 m de profondeur

 

 

 

 

 

 

++ Retrouvez des fiches informatives sur chaque carrière dans les pages de l’Avenir/Le Courrier de ce mercredi 5 mai 2021.++