Bertrand Baguette s’impose à Fuji: «Hâte d’être à la prochaine course»
Bertrand Baguette s’est imposé ce mardi.Crédits: -
MOTEURS

Bertrand Baguette s’impose à Fuji: «Hâte d’être à la prochaine course»

Le pilote spadois originaire de Thimister-Clermont Bertrand Baguette s’est imposé ce mardi sur les 500 km de Fuji.

Cinquième au terme de son premier rendez-vous en Super GT cette saison, Bertrand Baguette n’avait pu cacher une pointe de déception, avouant que la victoire était son principal objectif. Il n’aura pas dû attendre très longtemps. Ce mardi à l’occasion de la «Fuji Golden Week Race», il est monté sur la plus haute marche du podium avec son équipier Koudai Tsukakoshi, imposant leur Honda NSX-GT avec moins d’une seconde d’avance au terme des cinq cents kilomètres de course.

La partie était pourtant loin d’être gagnée puisque son équipier ne s’élançait que depuis la onzième place sur la grille de départ et n’avait pu gagner qu’un rang au moment de céder le volant à notre compatriote. Profitant parfaitement d’une neutralisation de la course, il s’était emparé de la première place au terme d’un superbe double relais. Une position que son équipier parvenait à préserver jusqu’au drapeau à damier après quelques rebondissements. Cette première victoire de la saison permet aussi à Honda de s’imposer sur la «Fuji Golden week race» pour la première fois depuis vingt et un ans.

«Quelle course incroyable», se réjouissait Bertrand Baguette après son quatrième succès personnel en Super GT. «Cette journée a vraiment été riche en émotions. Quel bonheur de gagner cette endurance de cent dix tours sur le Fuji où la chance s’est en plus invitée chez nous. Ce “ Full Course Yellow ” est arrivé à point nommé, alors que je démarrais mon relais. Je pense que j’ai su l’exploiter au mieux en prenant la tête, puis en creusant l’écart avec nos poursuivants. Koudai a ensuite fait un super boulot jusqu’à l’arrivée. La pression était énorme et il a parfaitement réussi à la gérer. Cette victoire est très spéciale et nous permet de remonter à la deuxième place du classement pilotes. Tout cela est de très bon augure pour la suite du championnat. J’ai déjà hâte d’être au départ de la prochaine épreuve.»

Ce sera à la fin du mois (le 30 mai) pour les 300 Km de Suzuka que Bertrand Baguette et son équipier aborderont avec seulement cinq points de retard sur leurs dauphins du jour, les Japonais Kenta Yamashita et Kazuya Oshima.