Tourisme: une deuxième repasse pour le pass
Cette fois, le pass reste valable deux mois. Le temps de faire la jonction avec la 3e édition.Crédits: Reporters/KETELS
article abonné offert
BELGIQUE

Tourisme: une deuxième repasse pour le pass

À partir de ce 5 mai à 8 heures du matin, 25 000 pass VisitWallonia seront disponibles. Le processus a été légèrement retouché.

Les Wallons connaissent maintenant la formule initiée il y a 7 mois: sur simple demande, il est possible de bénéficier d’un pass VisitWallonia d’une valeur de 80€, à utiliser auprès d’opérateurs du tourisme en Wallonie. L’idée était de soutenir autant que faire se peut le secteur pendant cette crise. Voici la 2e édition.

 

1.Optimisme

 

La première édition avait été lancée en septembre, pour contribuer à relancer le secteur touristique. «Mais avec le 2e confinement, nous avions dû l’interrompre », rappelle Valérie De Bue, la ministre wallonne en charge du tourisme. Cette fois, les perspectives semblent un peu plus optimistes: « Les chiffres relatifs à l’épidémie sont rassurants, le plan plein air va prendre son envol et les terrasses de l’horeca rouvrent le 8 mai. Ça va aider aussi le secteur touristique », s’enthousiasme (raisonnablement) la ministre.

 

2.On passe à 2 mois

 

Le budget global de l’opération était de 5 millions€. Il y avait 60 000 pass touristiques disponibles au départ. Sur les 20 000 proposés en septembre, 10 000 ont été consommés (800 000€). La durée de validité des pass non utilisés a été prolongée. Ce deuxième lot en compte 25 000. Ils seront mis à disposition à partir de ce mercredi 5 mai dès 8 heures du matin (au lieu de 6 heures lors de la précédente édition). Les utilisateurs ont deux mois pour les utiliser (au lieu d’un mois lors de la première édition). Soit jusqu’au 30 juin. Une troisième édition sera alors organisée pour les deux mois d’été.

 

3.En 24 heures

 

Il suffit de s’inscrire sur le site visitwallonia.be pour faire la demande. Un seul pass par foyer, pas davantage, « ni transférable, ni échangeable, ni remboursable». Le pass arrive par courriel dans les 24 heures après l’inscription, sous forme d’un QR Code. Et pour ceux que l’internet rebute ou qui n’y ont pas accès, une permanence téléphonique est ouverte en semaine de 8 h à 17 h au 081/844 190. «Un quota a été réservé pour les personnes qui ne passent pas par la voie numérique», rassure Étienne Claude, le directeur général de Wallonie Belgique Tourisme, qui pilote l’opération. En ligne comme par téléphone, on maintient le principe du «premier arrivé, premier servi».

 

4.Pour aller où?

 

Pas moins de 700 prestataires participent à l’opération (la liste sur visitwallonia.be), soit une petite centaine de plus qu’en septembre. Un pass peut très bien être réparti sur plusieurs activités: musées, parcs d’attractions, parcs animaliers, hébergements, expos, autocaristes (quelques-uns proposent une excursion), etc. Pour la première édition, 70% des pass ont été dépensés dans les musées et 20% dans l’hébergement.

 

5.Dispersion

 

Le pass risque-t-il de mener à une concentration de touristes sur les différents sites? Au contraire, estime Valérie De Bue : «Il n’y avait que les musées et le plein air qui étaient accessibles. Le fait de pouvoir rouvrir progressivement d’autres activités va permettre une plus grande dispersion sur le territoire. Le nombre de visiteurs reste limité et les normes sanitaires sont toujours strictement appliquées

 

Bivouacs, vognobles ou paddle?

En septembre, les 20 000 pass étaient tous partis en une demi-heure auprès de 20 000 ménages. Le nouveau stock de 25 000 risque de connaître le même sort.

Sachez qu’il y a une sorte de prix de consolation: une centaine de bons de réduction pour des activités diverses (voir la brochure en ligne «Escapades en Wallonie»). Ça devrait trouver preneur assez rapidement aussi.

Par ailleurs, des cartes des brasseries, des distilleries et des vignobles à visiter ont été ajoutées au site internet.

Enfin, de nouvelles brochures sont consacrées au ressourcement et aux excursions qui permettent de s’immerger dans la nature (randonnées, paddle, bivouacs, trails…), ainsi qu’aux sites des 23 villes de charme wallonnes et aux parcs, châteaux et jardins qui y sont associés.

visitwallonia.be