VIDÉO| Comment soigne-t-on les oiseaux sauvages?
article abonné offert
SOINS

VIDÉO| Comment soigne-t-on les oiseaux sauvages?

Birds Bay est un hôpital pour animaux sauvages situé au Bois des Rêves, à Ottignies (Brabant wallon). Mais quels animaux y soigne-t-on en cette saison?

Plus de 2 000 animaux transitent par Birds Bay (la baie des oiseaux, en anglais), ouvert 7 jours sur 7.Le centre n’accueille pas de mammifères, sauf des hérissons. «Car les mammifères ont besoin d’être nourris la nuit. Et ici, après 19 heures, il n’y a plus personne, explique Maguy Delabre, une des 70 bénévoles du centre. Les lapins, les lièvres, les écureuils, les musaraignes vont en famille d’accueil.»

Tiens, justement, un couple arrive avec trois écureuils. Il les a nourris durant cinq semaines. Après un court séjour au centre, les petits seront relâchés. «On les met dans une volière dont on ouvre une trappe. Les écureuils partent dans la forêt mais la trappe reste encore ouverte deux jours pour qu’ils puissent y revenir la première nuit, par exemple.»

Deux personnes sont employées au centre, une vétérinaire et une assistante vétérinaire, mais on y compte aussi sur l’énergie de plus de 70 bénévoles.

«Être bénévole, c’est apprendre tout: nettoyer les cages, faire les premiers soins, donner des médicaments, nettoyer les plaies, peser les oiseaux. On peut être bénévole à partir de 14 ans. Plus jeune, il faut être accompagné d’un parent qui s’implique (qui soigne et aide comme les autres bénévoles).»

Certains d’entre eux se proposent d’être aussi familles d’accueil. «Pour le moment, elles accueillent surtout des écureuils. Ils font des petits à partir de février.En taillant un arbre, les gens se rendent compte qu’il y a un nid. Ils nous amènent les petits. La loi interdit de détenir chez soi des animaux sauvages. Cela peut être considéré comme du braconnage. Nous, nous signalons à la Région wallonne quels animaux sont détenus par nos familles d’accueil.»

Maguy Delabre insiste, il faut veiller actuellement aux hérissons. Comment? En laissant un tas de bois, de feuilles, une haie, pour leur faire un abri. Quand il fait chaud, il est utile d’y déposer un petit récipient rempli d’eau.

- Pour protéger les oiseaux, il faut cesser de tailler les haies entre la mi-mars et le mois d’août car à ces périodes, les haies sont des lieux de nidification.

- Il ne faut pas donner de pain aux oiseaux. Cet aliment fermente dans leur estomac et leur donne une fausse sensation de satiété (de ventre rempli) ou bien colle dans leur bec. Si en plus, ils se trouvent en bord de lac ou d’étang, le pain qu’ils ne mangent pas pourrit dans l’eau et peut provoquer du botulisme, une maladie qui va tuer les poissons. Si on veut nourrir des oiseaux, mieux vaut donner des graines.

— Ne donnez jamais de lait de vache aux animaux sauvages. Ils ne digèrent pas le lactose (le sucre du lait).