Les restaurateurs liégeois en ont ras le bol: «On rouvre le 1er mai, la situation ne peut plus durer»
«J’ai décidé d’ouvrir avec toutes les sécurités qu’il y aura», insiste Marc Carnevale, le patron du restaurant bien connu Les Sabots d’Hélène. «Tout ce qu’on me demandera sera fait.»Crédits: -
article abonné offert
LIÈGE

Les restaurateurs liégeois en ont ras le bol: «On rouvre le 1er mai, la situation ne peut plus durer»

Ils rouvriront leur établissement le 1er mai en prenant leurs responsabilités. Les restaurateurs et cafetiers ne voient pas le bout du tunnel.