L’un des fils Lumumba refuse le retour des reliques de son père sous Tshisekedi
Patrice LumumbaCrédits: BELGAIMAGE
BELGIQUE & MONDE

L’un des fils Lumumba refuse le retour des reliques de son père sous Tshisekedi

L’un des fils de l’éphémère premier Premier ministre congolais, Patrice Emery Lumumba, a exprimé jeudi le refus de la famille de voir les restes de ce héros de l’indépendance restitués «au pouvoir actuel» en République démocratique du Congo (RDC).

Ces «reliques» - un doigt et deux dents de notre père, selon Guy Patrice Lumumba, le fils cadet de l’ex-Premier ministre - sont aux mains de la justice belge, après avoir été saisies en 2016 chez la fille d’un ex-policier belge, Gérard Soete, qui avait contribué à faire disparaître le corps de M. Lumumba après son assassinat en janvier 1961.

La justice belge a autorisé en septembre 2020 la restitution de ces restes à la famille. En décembre dernier, le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a annoncé le retour des reliques de M. Lumumba à l’occasion de la fête nationale du 30 juin prochain, avec l’espoir d’une visite du roi Philippe à l’occasion du 61e anniversaire de l’indépendance de l’ex-Congo belge.

«Je m’oppose catégoriquement à ce que les reliques de mon père soient restituées au gouvernement actuel», a affirmé Guy Patrice Lumumba au cours d’une conférence de presse à Bruxelles, assurant parler en son nom propre et en celui de son frère Michel - sur les cinq enfants de la famille.

M. Lumumba a ajouté s’opposer à toute récupération politique du retour des reliques par le pouvoir en place en RDC.

«Mon père ne retournera pas (en RDC) sous son régime (celui de M. Tshisekedi), sous son gouvernement», a-t-il lancé.