Gel tardif: le frisson des fruiticulteurs du nord de Namur
Le gel tardif peut faire beaucoup de mal aux arbres en fleur. Mais les dégâts semblent limités.Crédits: ÉdA – 501322702324
article abonné offert
Éghezée, La Bruyère

Gel tardif: le frisson des fruiticulteurs du nord de Namur

Le gel tardif donne le frisson aux fruiticulteurs. Mais ce récent coup de froid ne semble pas avoir fait trop de casse dans le Namurois. Exemple à Éghezée et La Bruyère.