• La police a dressé un procès-verbal pour infraction au Code wallon du Bien-être animal en raison d’actes de maltraitance manifestes.
La Louvière

PHOTOS | Une vingtaine d’animaux en péril secourus à La Louvière

Plusieurs associations de défense des animaux sont intervenues dimanche en début de soirée pour secourir une vingtaine d’animaux d’une situation dramatique à La Louvière. Les autorités ont saisi plusieurs animaux.

Les associations Animaux en Péril, la S.P.A. La Louvière, Equi’chance, Tabula Rasa et Help Animals sont intervenues dimanche en fin de journée à La Louvière pour secourir une vingtaine d’animaux d’une situation dramatique. «La police a constaté la maltraitance manifeste à la suite d’une alerte lancée par une habitante du quartier», a indiqué l’association Animaux en Périls dans un communiqué. «La découverte d’un véritable charnier a conduit très rapidement les autorités à ordonner la saisie des animaux encore vivants, deux chevaux, trois poneys, trois moutons, trois chèvres, deux agneaux, une poule, quatre chats et un chien.»

Selon les associations, deux chevaux et trois poneys erraient «dans un terrain maculé d’excréments avec pour seul abri une serre en toile trouées», «l’unique chien présent sur place était détenu dans une cage en bois». Des cadavres de bêtes ont, par ailleurs, été découverts sur place, plusieurs animaux étaient malades.

Une vingtaine d’animaux survivants ont été acheminés vers des refuges. La destination finale des animaux sera décidée par le bourgmestre de La Louvière qui, selon les associations, a deux mois pour confirmer que les animaux seront confiés aux refuges qui les ont pris en charge.

La police a dressé un procès-verbal pour infraction au Code wallon du Bien-être animal en raison d’actes de maltraitance manifestes.