Le commissaire arlonais risque 8 mois de prison «pour arrestation illégale et arbitraire»
article abonné offert
ARLON

Le commissaire arlonais risque 8 mois de prison «pour arrestation illégale et arbitraire»

Un commissaire de police arlonais chargé de dossiers administratifs a estimé, peut-être à tort, devoir placer un migrant en détention administrative. Il risque 8 mois de prison.