Elise Mertens s’impose en finale du double à l’Open d’Australie
TENNIS

Elise Mertens s’impose en finale du double à l’Open d’Australie

La Belge, associée à la Biélorusse Aryna Sabalenka, s’est imposée face à la paire Krejcikova/Siniakova en finale de l’Open d’Australie: 6-2, 6-3. C’est son deuxième titre en Grand Chelem en doubles après sa victoire à l’US Open en 2019.

Elise Mertens, associée à la Biélorusse Aryna Sabalenka, a remporté la finale du double à l’Open d’Australie, vendredi à Melbourne. La paire s’est imposée 6-2, 6-3 en contre les Tchèques Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova après 1h19 de jeu. C’est le deuxième titre en Grand Chelem pour Mertens et Sabalenka, qui deviennent premières mondiale de la spécialité.

Elise Mertens et Aryna Sabalenka avaient déjà remporté l’US Open en 2019 et joué les demi-finales de Roland-Garros la même année. Partenaires depuis 2019, les deux filles ont aussi remporté ensemble les tournois WTA d’Ostrava (2020), d’Indian Wells et Miami (2019).

La Belge et la Biélorusse profitent de ce sacre pour devenir premières mondiales en double. Elles avaient déjà occupé la deuxième place en septembre 2019, dans la foulée de leur premier titre majeur à Flushing Meadows. C’est la première fois depuis Kim Clijsters en 2003 qu’une Belge trône au sommet du classement mondial du double.

Elise Mertens est également la deuxième Belge à s’imposer lors de cette édition, puisque Joachim Gérard a, lui aussi, remporté sa finale en fauteuil roulant.

Elise Mertens: «C’est super! C’était une motivation supplémentaire»

«C’est super!», s’est-elle exclamée à l’issue de la finale. «Je savais déjà après notre quart de finale que si nous remportions le titre, nous deviendrions les nouvelles N.1 mondiales. Aryna, elle, n’était pas au courant. C’était une motivation supplémentaire pour aller au bout. Nous n’avons peut-être pas joué à notre meilleur niveau dans cette finale, mais c’était un match que nous voulions absolument gagner. Après mon élimination en huitième de finale en simple (contre la Tchèque Karolina Muchova, ndlr.), je me suis concentrée sur le double et j’ai donné tout ce qu’il me restait. Et je suis évidemment très heureuse du résultat.»

Elise Mertens restera d’ailleurs encore en Australie. La N.1 belge participera ainsi au dernier tournoi de l’été Down Under, l’Adelaïde International, doté de 535.530 dollars. Elle y retrouvera notamment Asheigh Barty (WTA 1), Bianca Andreescu (WTA 9), lauréate de l’US Open en 2019, la Suissesse Belinda Bencic (WTA 12), qu’elle a battu au troisième tour à Melbourne, et la jeune Polonaise Iga Swiatek (WTA 17), victorieuse à Roland Garros l’an dernier.

«Je pars demain pour Adelaïde», a-t-elle confirmé. «Ensuite, je prendrai une semaine de repos et je jouerai à Dubaï et à Miami. Je suis en zone verte ici et cela devrait me permettre de rentrer sans difficulté à la maison. Cela me fera du bien de souffler. Sans quoi, cela risquerait d’être très long. Je suis satisfaite de ce que j’ai réalisé à l’Open d’Australie. Je ne m’imaginais pas gagner le titre en simple», sourit-elle. «J’aurais voulu dépasser les huitièmes de finale, mais Muchova a livré un très bon match.»