FRANCE

VIDÉO | Tabassé par des policiers il y a deux mois, Michel Zecler tente de se reconstruire: «À quel moment je peux réellement me soigner?»

Deux mois après cette sordide affaire qui a électrisé le débat en France autour des violences policières, le producteur Michel Zecler, victime d’un véritable pugilat orchestré par plusieurs policiers, s’est confié sur sa convalescence.

On s’en rappelle: les images de ce producteur musical tabassé par plusieurs policiers avaient largement percolé sur les réseaux sociaux.

Deux mois après les faits, Mediapart est allé à la rencontre de Michel Zecler, lequel tente aujourd’hui de se reconstruire et de «tourner la page», une page qu’il ne comprend toujours pas aujourd’hui.

«Les réels problèmes que je rencontre sont ceux que je n’attendais pas, finalement. Ça se passe plus dans la tête qu’autre chose

Suivi par un psychiatre, les douloureux événements subis demeurent un véritable traumatisme pour Michel.

« Il y a toujours certaines craintes que j’ai et que je ne maîtrise pas. (...) Je me demande souvent, vu que pour réparer, pour me soigner, on me dit: il faut que tu oublies, de l’autre côté, la justice a besoin de faire son travail donc on me demande de me replonger dedans et de regarder ces images qui me font énormément de mal. (...) Au bout d’un moment, à quel moment moi je peux réellement me soigner?»