Peter Zulj buteur en Turquie, loin d’Anderlecht: «On ne m’a jamais aimé en Belgique»
FOOTBALL

Peter Zulj buteur en Turquie, loin d’Anderlecht: «On ne m’a jamais aimé en Belgique»

Le médian autrichien (27 ans) a déjà marqué 3 buts en 2 matches avec Göztepe, en Turquie, où il est prêté par Anderlecht jusqu’à la fin de la saison.

Peter Zulj, qui avait eu la mauvaise idée de dire, à son arrivée à Anderlecht en janvier 2019, «qu’il voyait tout plus vite que les autres» après son titre de joueur de l’année en Autriche, n’avait plus eu voix au chapitre depuis la défaite au Beerschot (2-0), fin novembre.

L’Autrichien a donc été prêté jusqu’à la fin de la saison, sans option d’achat, à Göztepe (Turquie). Un transfert qui lui a fait du bien visiblement, puisqu’il a marqué à trois reprises en deux rencontres, ce qu’il n’a jamais fait avec les Mauves en 40 matches (8 assists).

Une question de position. «Je suis venu ici en tant que meneur de jeu. Kompany m’a fait joué comme milieu défensif, ce qui n’est pas ma position. Je dois jouer plus près du but pour être décisif. Cela fonctionne en Turquie, qui n’a pas un championnat plus faible qu’en Belgique», a-t-il déclaré dans les quotidiens La Dernière Heure et Het Nieuwsblad.

«Je joue selon mon intuition»

Rapidement catalogué comme peu décisif, Peter Zulj n’a pas non plus suscité l’affection des supporters qui le considèrent comme arrogant. «Les critiques? J’arrive encore à dormir. Il faut comprendre que je suis un joueur qui suit son intuition. Oui, Kompany m’a aligné plusieurs fois en meneur de jeu, mais il y a tellement de directives… Il n’y avait pas de football spontané, et donc pas de moyen pour moi de me développer. J’ai beaucoup appris avec Vincent Kompany, mais la Belgique ne m’a jamais aimé. Même quand je gagnais des duels et gardais l’équilibre, il y avait des commentaires.»

Acheté 2,5 millions€ en 2019, Peter Zulj est sous contrat à Anderlecht jusqu’en 2022. Après Göztepe, l’Autrichien devrait prendre part à l’Euro 2020 avec son équipe nationale. Ensuite, il reviendra à Anderlecht. «Ce prêt pourrait être un win-win pour tout le monde», conclut-il.