USA 2020

VIDÉO | Contexte, protocole & anecdotes: tout ce que vous devez savoir sur l’investiture de Joe Biden

Le 20 janvier 2021 à midi précise (heure de Washington D.C.), le 46e président élu des États-Unis d’Amérique, le démocrate Joe Biden, prêtera serment sur les marches de la façade Ouest du Capitole à l’occasion de son investiture («inauguration day» en anglais). Voici ce qu’il faut savoir de cette journée spéciale dans l’histoire des USA.

Le jour de l’investiture - «Inauguration Day» en anglais - est un jour spécial dans l’histoire des États-Unis d’Amérique. Il s’agit en effet du jour où le président élu prête serment et prend ses fonctions lors d’une cérémonie à la fois très solennelle et particulièrement rigoureuse.

Ce mercredi 20 janvier 2021, Joe Biden, le candidat démocrate officiellement élu lors du collège électoral le 6 janvier dernier, deviendra donc le 46e président des États-Unis, succédant ainsi à Donald Trump.

1.Le contexte

C’est une Amérique profondément divisée par quatre années de trumpisme qui s’apprête à célébrer l’investiture de Joe Biden.

Après un dernier baroud d’honneur - ou plutôt de déshonneur - en marge du collège électoral destiné à avaliser le résultat de la présidentielle du 3 novembre dernier, Donald Trump va quitter la Maison-Blanche

Mais cette année, la cérémonie se tiendra dans un contexte particulier. D’un point de vue sanitaire, d’une part, en raison de l’épidémie de coronavirus qui continue de sévir aux États-Unis comme partout ailleurs dans le monde; d’un point de vue politique, d’autre part, étant donné l’insurrection du 6 janvier dernier par des partisans pro-Trump et la «victoire volée aux républicains» selon le président sortant Donald Trump

Afin de garantir la sécurité le jour J, près de 25.000 soldats de la garde nationale ont d’ailleurs été mobilisés dans les différents voisins afin de rejoindre les troupes locales, de sorte à pouvoir ainsi parer à tout nouvel incident tel que ceux observés deux semaines plus tôt.

VIDÉO | Contexte, protocole & anecdotes: tout ce que vous devez savoir sur l’investiture de Joe Biden
Environ 25.000 soldats de la garde nationale seront déployés le jour J. Photo: Photo News

Pour toutes ces raisons, la cérémonie d’investiture de Joe Biden sera unique en son genre.

2.Le protocole

Si le président sortant assiste habituellement à l’investiture de son successeur, Donald Trump a d’ores et déjà annoncé qu’il quitterait Washington dans la matinée, rompant ainsi avec la tradition.

Le déroulé de la cérémonie est organisé en grande partie par le 20e amendement de la Constitution des États-Unis, mais relève en effet également de nombreuses traditions.

VIDÉO | Contexte, protocole & anecdotes: tout ce que vous devez savoir sur l’investiture de Joe Biden
Comme le veut la tradition, la cérémonie se tiendra sur les marches du Capitole, mais présentera une coloration toute particulière vu le contexte. Photo: Photo News

Depuis l’investiture de Franklin D. Roosevelt en 1937 pour un second mandat, l’investiture prend place le 20 janvier (ou le 21 si le 20 tombe un dimanche). Avant cette date, la cérémonie se déroulait le 4 mars, soit quatre mois après le jour de l’élection.

Prestation de serment

Élue vice-présidente des États-Unis, Kamala Harris sera la première à prêter serment. Viendra ensuite le tour de Joe Biden, lequel prononcera les paroles suivantes: « Je jure (ou affirme) solennellement que j’exécuterai loyalement la charge de président des États-Unis et que du mieux de mes capacités, je préserverai, protégerai et défendrai la Constitution des États-Unis.»

VIDÉO | Contexte, protocole & anecdotes: tout ce que vous devez savoir sur l’investiture de Joe Biden
Lors de ses investitures, Barack Obama avait prêté serment sur des exemplaires de la Bible ayant appartenu à Abraham Lincoln et Martin Luther King. Photo: Photo News

La prestation de serment se déroulera, comme à l’accoutumée, sur les marches de la façade Ouest du Capitole. Cette coutume remonte à 1801, lorsque la capitale de l’État fédéral fut transposée de Philadelphie à Washington D.C..

Lors de cette prestation, le président élu lève traditionnellement une main, posant l’autre sur une bible. Mais ce n’est pas une obligation.

Anecdotes et exceptions notoires

Au fil de l’histoire, plusieurs exceptions notoires ont eu lieu.

Ainsi, en date du 4 mars 1825, le président élu John Q. Adams prêta serment avec la main posée sur un ouvrage reprenant le texte de la Constitution.

Il arrive aussi que les circonstances empêchent le bon déroulé de la cérémonie.

En 1901, tandis qu’il arrive dans la ville de Buffalo, le vice-président en fonction Theodore Roosevelt apprend l’assassinat quelques heures plus tôt du président William McKinley. Afin de ne pas laisser la place au doute et à la crise, Roosevelt prête alors serment de suite, devant une cinquantaine de témoins, dans une vaste demeure de Buffalo - et sans avoir pensé à prendre une bible.

Le 3 août 1925, apprenant le décès du président Warren Harding à la suite d’un fort épuisement aggravé par une pneumonie, le vice-président Calvin Coolidge prête alors serment depuis la propriété familiale située dans le Vermont.

Plus récemment, l’image de Lyndon Johnson, une main posée sur un missel et prêtant serment à bord de l’avion militaire Air Force One à la suite de l’assassinat de John F. Kennedy, est entrée dans l’histoire.

VIDÉO | Contexte, protocole & anecdotes: tout ce que vous devez savoir sur l’investiture de Joe Biden
Alors que le président John F. Kennedy vient d’être déclaré mort après l’attentat dont il a été victime à Dallas, le vice-président Johnson prête serment à bord de l’avion présidentiel. Nous sommes le 22 novembre 1963. Photo: Photo News

La dernière exception remonte au 9 août 1974, lorsque le vice-président Gerald Ford, suite à la démission du président Richard Nixon, prêta serment en petit comité depuis l’un des bureaux de la Maison-Blanche.

La parade

Une fois la prestation de serment effectuée, le président, le vice-président et leurs époux respectifs passent les troupes en revue, puis paradent sur la Pennsylvania Avenue, menant du Capitole à la Maison-Blanche.

VIDÉO | Contexte, protocole & anecdotes: tout ce que vous devez savoir sur l’investiture de Joe Biden
Depuis Thomas Jefferson lors de son second mandat en 1805, le président et son épouse paradent sur la Pennsylvania Avenue avant qu’un défilé militaire ne prenne le relais. Photo: Photo News

Depuis 1805, seul Ronald Reagan, lors de l’investiture de son second mandat, a zappé la parade protocolaire, en raison de conditions climatiques jugées épouvantables (bourrasques et froid intense).

Il faut dire qu’en mars 1941, voulant prouver sa force et son courage, William Harrison avait tenu malgré le froid et d’intenses averses à prendre part à la cérémonie dans toute sa globalité. Il succomba 32 jours plus tard. Toutefois, si la légende veut que ces deux événements soient liés, il apparaît que le président Harrison a au final succombé à une maladie gastro-intestinale. Rien à voir donc avec un rhume qu’il aurait contracté lors de la cérémonie d’investiture.

Une coloration particulière cette année

Suites à l’épidémie de coronavirus et aux événements survenus le 6 janvier dernier, plusieurs mesures ont toutefois été prises, de quoi conférer une coloration toute particulière à l’investiture de ce mercredi 20 janvier 2021.

+ VOIR | Désertée, quadrillée, calfeutrée: Washington est méconnaissable

Ainsi, le National Mall, gigantesque esplanade au pied du Capitole habituellement noire de monde pour un tel événement, sera inaccessible.

+ PLUS D’INFOS | La grande esplanade face au Capitole fermée pour l’investiture de Biden

Quant à la traditionnelle parade, elle sera effectuée, mais de façon... virtuelle!

Lady Gaga chantera l’hymne national

Malgré les mesures renforcées de sécurité, plusieurs invités de marque sont attendus, émanant tant de la sphère politique que de la scène culturelle.

On pointera notamment la chanteuse de renommée internationale Lady Gaga, laquelle entonnera à cette occasion l’hymne national américain, le «Star-Spangled Banner», depuis les marches du Capitole.

+ PLUS D’INFOS | Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront à la cérémonie d’investiture de Biden