Ils vendaient des tickets fictifs pour Dour ou Tomorrowland: jusqu’à quatre ans de prison
Une centaine de personnes se sont fait arnaquer par des joueurs de casino endettés qui avaient monté une arnaque aux tickets.Crédits: ÉdA Mathieu Golinvaux
JUDICIAIRE

Ils vendaient des tickets fictifs pour Dour ou Tomorrowland: jusqu’à quatre ans de prison

Trois hommes avaient revendu des tickets d’accès au Dour Festival, Tomorrowland ou des parcs d’attractions. Problèmes: ces billets n’existaient pas.

La dixième chambre correctionnelle du tribunal du Hainaut, division de Mons, a rendu son jugement, mercredi, contre trois hommes impliqués dans une affaire concernant des arnaques aux tickets donnant accès à des parcs d’attractions, des concerts ou à des festivals, dont Tomorrowland et Dour.

Une centaine de personnes se sont constituées parties civiles dans ce dossier, elles n’ont jamais reçu les places commandées. Mercredi dernier, le ministère public a requis des peines de deux ans, quarante mois et quatre ans de prison, tout en demandant des sanctions patrimoniales, contre les trois hommes.

Une dizaine de personnes étaient au départ poursuivies pour en avoir arnaqué des centaines en promettant des tickets de concerts ou de festivals, dont Tomorrowland, mais une bonne partie ont bénéficié d’un non-lieu devant la chambre du conseil.

Finalement, trois hommes, dont un détenu, ont été renvoyés devant le tribunal. A.B, le détenu, a écopé d’une peine de quatre ans, assortie d’un sursis probatoire pour ce qui excède les six mois de détention préventive subie. Il doit indemniser les parties civiles et suivre une thérapie contre son assuétude aux jeux, entre autres.

N.F. écope d’une peine de quarante mois avec sursis probatoire. Selon le tribunal, il a profité de la détresse sociale d’O.L. pour commettre les faits. O.L. est acquitté.

Une arnaque de joueurs de casino

Constatant que les places donnant accès au festival Tomorrowland se revendaient comme des petits pains, ces joueurs de casino endettés s’étaient lancés dans une arnaque promettant des places à de nombreux festivaliers. Ils ont promis aussi des accès à d’autres festivals, concerts mais aussi à des parcs d’attractions.

Des victimes ont perdu des centaines d’euros dans cette affaire, des sommes qui ont été investies dans les jeux de hasard par les prévenus.