Restructuration chez Solvay: 101 emplois supprimés à Neder-over-Heembeek, 15 autres délocalisés
Une procédure Renault s’annonce chez Solvay.Crédits: BELGA
EMPLOI

Restructuration chez Solvay: 101 emplois supprimés à Neder-over-Heembeek, 15 autres délocalisés

La direction de Solvay a annoncé mercredi matin au cours d’un conseil d’entreprise extraordinaire son intention de supprimer 101 postes de son site de Neder-over-Heembeek, ainsi que la délocalisation de 15 autres, a confirmé le syndicat chrétien.

Trente-sept nouvelles affectations y seront par ailleurs créées. La perte «nette» d’emplois devrait dès lors être d’environ 80 postes, surtout des cadres, sur les 900 qui travaillent sur ce site bruxellois.

Les 15 postes délocalisés le seront vers d’autres sites du groupe, belges ou étrangers.

Cette réorganisation, dans le secteur «support» (RH, IT, Communication, ...), s’inscrit dans le cadre de la stratégie G.R.O.W. annoncée fin 2019, confirme l’entreprise dans une déclaration. «La nouvelle réalité économique due à la pandémie de covid-19 a accéléré les changements», explique-t-elle.

L’annonce n’est dès lors pas vraiment une surprise, commente le permanent CNE Michel Barbuto. «Nous avons une nouvelle CEO en la personne de Madame Ilham Kadri (en poste depuis mars 2019, NDLR), elle a mis sur pied une nouvelle stratégie», a posé sa marque sur l’entreprise. «Elle veut supprimer les doubles emplois et centraliser certaines fonctions. Cette recherche de l’efficacité implique des pertes d’emploi», résume-t-il.

Une procédure Renault est désormais enclenchée. Le calendrier doit encore être fixé. La direction s’attend à ce que les annonces faites ce mercredi soient mises en oeuvre dans le courant du deuxième trimestre 2021.

Aucune information n’a été fournie concernant d’autres sites du groupe, belges ou étrangers. Solvay est présent dans 64 pays et emploie environ 24.000 personnes.