Les 5 tendances technologiques de 2021
Sur le lieu de travail, la reconnaissance faciale pourrait être utilisée pour vérifier le port du masque dans les zones où la mesure est obligatoire.Crédits: Goffkein – stock.adobe.com
Conso

Les 5 tendances technologiques de 2021

Le coronavirus marque de son empreinte les 5 grandes tendances technologiques qui marqueront l’année 2021.

La marmite des nouvelles technologies continuera plus que jamais de bouillonner en 2021. Avec quels ingrédients vedettes? Si certains sont systématiquement présents, d’autres gagnent en goût et en intensité au fil des ans, des événements, des besoins.

À ce petit jeu, le coronavirus a sérieusement brouillé les cartes de 2020 et parasitera encore celles de 2021. La pandémie a remis au goût du jour les technologies liées au télétravail en 2020. En 2021, le retour dans l’entreprise sera associé à de nouvelles normes, comme la détection automatique du port du masque.

C’est l’une des 5 tendances technologiques de 2021: l’usage inédit de certaines technologies pour sécuriser le lieu de travail.

1.L’Internet des comportements

C’est une pieuvre aux tentacules infinis. L’Internet des comportements (IoB, Internet of Behavior) récupère et analyse nos traces et nos données numériques à l’heure de nous influencer, consciemment ou inconsciemment. Si cette nébuleuse n’est pas neuve, son exploitation monte en puissance.

Exemple: l’étude de nos déplacements via les antennes des réseaux mobiles. Les données des opérateurs permettent au gouvernement de mesurer et de communiquer sur le respect du confinement.

Le smartphone n’est qu’un des maillons du filet de l’Internet des comportements, qui s’appuie généreusement sur l’Internet des objets (IoT, Internet of Things). Parmi ses alliés: l’ordinateur connecté à Internet, l’assistant vocal (Google Home, Amazon Echo…), les capteurs connectés des véhicules, les bracelets connectés…

2.Le retour au travail 2.0

En 2020, le télétravail forcé a dopé les ventes des ordinateurs, des tablettes ou encore des webcams et généralisé l’usage des plates-formes de vidéoconférence (Skype, Zoom) et de collaboration (Teams, Slack).

En marge du regain de forme de ces technologies d’hier, les entreprises continueront en 2021 de tester et déployer les nouvelles technologies censées sécuriser le retour au travail 2.0.

Exemple: après l’avoir testé au port d’Anvers, la société belge Rombit distribue le Romware Radius wearable, un bracelet connecté qui aide ses porteurs à respecter la distance sociale et enregistre les contacts trop proches. Prix: 990€ pour dix kits.

Les 5 tendances technologiques de 2021
Le bracelet connecté de la société belge Rombit vibre si jamais la distance sociale n’est pas respectée entre deux porteurs de l’appareil. Photo: Rombit

Même si elles posent des questions légitimes sur les droits des salariés, le respect de leur image et de leurs données, les possibilités sont multiples:

– Reconnaissance faciale pour contrôler le port du masque

– Identification par puce RFID du salarié qui fait usage du distributeur de gel hydroalcoolique

– Capteur de température

3.La cybercriminalité

Les cybercriminels ne se reposent jamais sur leurs «lauriers», comme le rappelle douloureusement 2020. Ils exploitent la moindre nouvelle faille, la moindre nouvelle peur. Ces douze derniers mois ne font pas exception à la règle. En 2021, pirates et hackers joueront encore sur deux cordes sensibles:

– Le télétravail étendu, qui ouvre de nouvelles portes dérobées pour pénétrer dans les réseaux des entreprises.

– Le coronavirus comme thème de campagne de «phishing» (hameçonnage), ces mails, SMS, appels téléphoniques ou messages WhatsApp qui vous poussent à livrer des informations sensibles, comme le numéro de votre carte de crédit.

4.Le cloud gaming

Le flop historique du jeu vidéo Cyberpunk 2077 a mis en lumière les possibilités encore sous-estimées du cloud gaming. Cette technologies devrait profiter de cet échec retentissant pour poursuivre sa percée en 2021. Explications.

Attendu comme le messie, Cyberpunk 2077 est le nouveau jeu du studio polonais CD Projekt Red, auteur de l’acclamé The Witcher 3. C’est pourtant la douche froide depuis le 10 décembre 2020. Cyberpunk 2077 est moche et truffé de bugs sur PS4 et Xbox One. Pour en profiter dignement, il est nécessaire de posséder un PC puissant (à partir de 1000€) ou… de faire appel au cloud gaming.

Le cloud gaming, c’est le streaming du jeu vidéo. Contre un abonnement mensuel, vous jouez en vous connectant aux serveurs du prestataire de services. Ce sont ces gros ordinateurs qui assurent toutes les tâches de calcul d’un jeu exigeant comme Cyberpunk 2077 et qui injectent sur votre écran, en streaming, les images et les sons.

Google Stadia et GeForce Now sont les deux services de cloud gaming de référence.

5.Le carrousel de la 5G

À défaut d’être pleinement activées sur les smartphones compatibles, la 5G sera à nouveau sur toutes les lèvres en Belgique en 2021. Promoteurs et détracteurs croiseront à nouveau le fer. En ligne de mire des discussions: la répartition du magot (plus de 800 millions d’€) des enchères et les éventuels dangers sur la santé des émissions.

Piqûre de rappel, la Belgique n’a pas encore attribué les fréquences de la 5G. En cause: l’instabilité gouvernementale chronique et l’impossibilité de trouver une clé de répartition du pactole des enchères entre fédéral et entités fédérées.

La ministre fédérale des Télécommunications Petra De Sutter (Groen) reprend en mains ce dossier délicat et douche les espoirs des opérateurs en estimant que les enchères ne seront pas organisées avant fin 2021/début 2022.

Les 5 tendances technologiques de 2021
Proximus a lancé en mars 2020 une 5G light dans un nombre limité de communes. Photo: Internet