Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde
L’Iran a annoncé samedi la fermeture des commerces non-essentiels.Crédits: AFP
ACTU

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.381.915 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles dimanche à 12h00.

Plus de 58.165.460 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 37.053.500 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Sur la journée de samedi, 9.021 nouveaux décès et 580.396 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 1.503 nouveaux morts, l’Italie (692) et le Mexique (550).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 255.905 décès pour 12.090.469 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins. Au moins 4.529.700 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 168.989 morts et 6.052.786 cas, l’Inde avec 133.227 morts (9.095.806 cas), le Mexique avec 101.373 morts (1.032.688 cas), et le Royaume-Uni avec 54.626 morts (1.493.383 cas).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 134 décès pour 100.000 habitants, suivie par le Pérou (108), l’Espagne (91), l’Argentine (82).

LIRE AUSSI | Contaminations, hospitalisations, décès : tous les chiffres du coronavirus en Belgique

LIRE AUSSI | Bilan en Belgique : le nombre d’hospitalisations toujours en recul

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 86.431 cas (17 nouveaux entre samedi et dimanche), dont 4.634 décès et 81.481 guérisons.

L’Amérique latine et les Caraïbes totalisaient dimanche à 12h00 433.865 décès pour 12.431.882 cas, l’Europe 369.144 décès (16.253.491 cas), les États-Unis et le Canada 267.302 décès (12.414.386 cas), l’Asie 187.681 décès (11.869.395 cas), le Moyen-Orient 73.549 décès (3.106.525 cas), l’Afrique 49.433 décès (2.059.651 cas), et l’Océanie 941 décès (30.131 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.

Les États-Unis autorisent les anticorps de synthèse

L’Agence américaine des médicaments (FDA) a autorisé samedi en urgence le traitement aux anticorps de synthèse contre le Covid-19 de la société de biotechnologie Regeneron, qui avait notamment été prescrit au président Donald Trump.

Le nombre de cas a franchi la barre des 12 millions dans ce pays, le plus touché au monde (255.800 décès).

LIRE AUSSI | Les États-Unis autorisent en urgence le traitement de Regeneron

Angleterre: fin du confinement le 2 décembre

Le gouvernement britannique a annoncé que le confinement instauré en Angleterre pour quatre semaines ne sera pas prolongé au-delà du 2 décembre, date à laquelle cette province britannique retournera à un système de restrictions locales.

Au Royaume-Uni, le pays le plus endeuillé d’Europe, chaque province britannique décide de sa propre stratégie face à la crise sanitaire.

LIRE AUSSI | Boris Johnson confirme que l’Angleterre sortira de son confinement le 2 décembre

LIRE AUSSI | Le Royaume-Uni va consacrer 3 milliards de livres supplémentaires à son système de santé

France: déconfinement en trois étapes

Les «assouplissements» au confinement en vigueur depuis le 30 octobre se feront en «trois étapes» d’abord autour du 1er décembre, puis avant les congés de fin d’année, puis à partir de janvier 2021», a annoncé le porte-parole du gouvernement dans un entretien à la presse.

Près de 300 malades du Covid-19 sont décédés au cours des dernières 24 heures (sur un total de 48.518), soit 110 de moins que la veille, et le nombre de patients en réanimation poursuit sa décrue pour le 5e jour consécutif, selon les statistiques françaises publiées samedi.

LIRE AUSSI | Macron veut mettre fin à l’incertitude sur la crise sanitaire et apporter de la clarté

Le Portugal renforce les restrictions

Le gouvernement portugais a décidé de renforcer les restrictions pour freiner la propagation du nouveau coronavirus, notamment en fermant les écoles les lundi 30 novembre et 7 décembre, à la veille de jours fériés.

Italie: «campagne de vaccination sans précédent»

L’Italie, où la pandémie a fait plus de 48.000 morts, entamera fin janvier une «campagne de vaccination sans précédent» en commençant par les catégories de la population les plus exposées, a annoncé samedi le ministre italien de la Santé Roberto Speranza.

Iran: fermeture des commerces non-essentiels

L’Iran a annoncé samedi la fermeture des commerces non-essentiels dans la majorité des villes iraniennes et pour une durée allant jusqu’à deux semaines.