L’AWBB diminue les charges financières des clubs
Bonne nouvelle pour les clubs de l’AWBB.Crédits: Heymans
BASKET-BALL

L’AWBB diminue les charges financières des clubs

Pour encourager les clubs à reprendre la compétition, la fédération vient de faire un beau geste financier.

Ces prochains jours, tous les clubs de basket de la fédération Wallonie-Bruxelles devront se positionner sur leur participation à une éventuelle reprise de la saison. Un championnat qui reprendrait en janvier ou février en fonction de l’évolution sanitaire. Ayant reçu les données techniques en début du mois, les clubs ont jusqu’au 30 novembre pour se positionner.

Maintenant, comme relayé dans nos précédentes éditions, les inscriptions à l’éventuel futur championnat étaient minimalistes alors que des questions concernant les conditions financières se multipliaient, essentiellement en Province de Liège. Est-ce le peu d’inscription des clubs, la pression de ces derniers au niveau financier ou une réévaluation de la situation par les instances dirigeantes, toujours est-il qu’une grande nouvelle a été communiquée à tous les secrétaires de clubs cette nuit.

Dans le plan initial, l’AWBB n’avait prévu qu’un report de ses différentes factures. Mais, un geste fort vient d’être posé anticipativement «Souhaitant encourager les clubs à reprendre la compétition dans les moins mauvaises conditions, il a été décidé d’annuler le payement des licences collectives (NDLR: droit d’inscription des équipes à un championnat), de ristourner la réduction de 25% de la prime d’assurance octroyée par l’opérateur et d’intervenir auprès de la Ministre des Sports pour la mise en œuvre du fond d’urgence à destination des clubs », annonçait la lettre de l’AWBB.

Un geste financier important pour tenter de pousser les clubs à se relancer dans un championnat et de ne pas opter pour des matchs amicaux. Maintenant, si les charges viennent à diminuer, de manière logique, des subsides octroyés par l’AWBB sont, parallèlement annulés. « Pas d’octroi d’indemnités pour les équipes de jeunes AWBB, pas de subside pour les équipes régionales alignées par les clubs de nationales, pas de gratuité des frais pour les équipes U6, U8 et U10 et suppression des subsides fédéraux pour les équipes régionales et nationales. » Cela signifie que ce que les clubs gagnent en frais en adultes, certains le perde au niveau des jeunes, l’équilibre parfait étant évidemment toujours compliqué à trouver.

Reste à savoir si cette clarification financière poussera les clubs à se réinscrire dans leurs différents championnats, ce n’est pas encore certain. Il faudra un savant calcul entre rentrées et sorties (avec au sans buvettes) pour que tout le monde se positionne. Mais, plus que tout, c’est la situation sanitaire qui sera la première à dicter sa loi.