Débats sur la mémoire du colonialisme: Disney   avertit que ses anciens dessins animés contiennent des stéréotypes
«La Belle et le Clochard» fait partie de la listeCrédits: -
CULTURE

Débats sur la mémoire du colonialisme: Disney + avertit que ses anciens dessins animés contiennent des stéréotypes

La plateforme de streaming Disney + a ajouté des avertissements sur plusieurs dessins animés classiques, prévenant que ces films contiennent des stéréotypes. Cette décision intervient dans le cadre d’un large débat sur le racisme institutionnel aux États-Unis. Plutôt que d’adapter ou d’arrêter de diffuser ses classiques, Disney a opté pour une condamnation explicite.

«Ce programme contient des images négatives et/ou un traitement négatif de personnes ou de cultures. Ces stéréotypes étaient faux à l’époque et le sont toujours», avertit Disney + sur certains dessins animés.

«Peter Pan», «Dumbo», «Le Livre de la Jungle», «Les Aristochats» et «La Belle et le Clochard» sont notamment visés.

«Plutôt que de supprimer ce contenu, nous voulons reconnaître ses conséquences néfastes, en tirer des leçons et entamer une discussion collective pour nous aider à fabriquer un futur plus inclusif», a expliqué le service de streaming. Un premier avertissement, moins explicite, avait déjà été créé l’an dernier.

La «Mélodie du Sud», datant de 1946 sur un ouvrier dans les champs de coton, ne peut lui pas être visionné sur la plateforme.

La plateforme de streaming HBO Max avait elle décidé de retirer «Autant en emporte le vent» de son catalogue, à la suite des protestations contre le racisme et la violence policière envers les Afro-Américains. Le film avait ensuite réapparu, avec un commentaire condamnant l’esclavage.