Qui est, selon vous, l’ailier droit de la décennie à Huy-Waremme ?
Et vous, avez-vous fait votre choix parmi ces cinq énormes joueurs régionaux? Crédits: -eda
Sport Local BEST OF

Qui est, selon vous, l’ailier droit de la décennie à Huy-Waremme ?

L’équipe-type de la décennie, clap 10e pour l’arrondissement de Huy-Waremme.

 Dès ce vendredi midi, place à l’élection, sur notre site internet www.lavenir.net et notre page Facebook, du médian gauche de la décennie. Après le portier Nicolas Pire, les arrières latéraux Aladin Adrovic-Hassan Ouchan, les défenseurs centraux droit Matthieu Moor et gauche Jean-Yves Mercenier, le médian défensif Marco Crotteux, le milieu infiltreur Oumar Barry, le médian offensif Axel Dheur et le médian gauche Kevin Cossalter, c’est vous qui allez choisir votre médian droit sur base du règlement qu’on vous rappelle ci-contre. Cinq acteurs majeurs de ces dix dernières saisons ont été choisis. Il s’agit du Stockali Giovanni Alaimo, de son coéquipier Florent Delmotte, du Momallois Kevin Ribeaucourt, de l’ex Hutois Florian Gendebien, et du Fizois Johann Licour. Avec une mention, au passage, à Thibault Monmart, l’ex Hutois et Stockali, qui a aussi sorti de superbes prestations à ce poste-là.

Pour analyser les forces en présence, notre choix s’est porté sur Luc Ernes, excpetionnel flanc droit de la grande époque de Liège, coach à succès dans notre arrondissement depuis un bail. Avec une confession d’emblée. «Honnêtement, Giovanni Alaimo et Florent Delmotte, je ne les connais pas assez pour émettre un jugement, avoue Pigeon qui a coaché en provinciales uniquement jusqu’ici. Mais si ces garçons sont restés si longtemps à ce niveau, c’est qu’ils ont de grosses qualités. »

C’est par contre plus facile pour les trois autres. «Kevin Ribeacourt, je connais super bien, avoue Luc Ernes. Et c’est simple: il a tout. Technique, vitesse, sens du but. Il est complet. C’est d’ailleurs dommage de le voir évoluer si bas à son âge. Il devrait et aurait sa place dans n’importe quel club de nationale. Aurait-il dû être professionnel? Cela, c’est toujours compliqué à dire. Des fois, il faut peu de chose. Mais ses qualités sont énormes. »

Et Florian Gendebien? «Je me souviens fort bien de ses débuts à Huy, Il était rapide et faisait souvent la différence à lui seul. Il a aussi été très bon dans la foulée avec Visé. Un gars avec des grosses qualités aussi.»

Quant au dernier, Johann Licour, «Pigeon» va le recroiser. « Fort pour passer un homme, rapide, capable de faire la différence, commente-t-il. Il peut faire mal à tout moment aussi, lui. »

Mais s’il doit choisir pour qui voter, Ernes ne chipote pas. «Ce sera pour Ribeaucourt, un gars que j’aurais aimé coacher d’ailleurs. Je pense qu’en toute modestie, j’aurais pu lui apporter quelque chose, peut-être, je dis bien peut-être, à être plus sérieux encore. Avec ça, il aurait été encore plus loin et plus haut. Mais des fois, une carrière, c’est bien plus complexe à gérer que ce qu’on croit… »

Et vous, avez-vous fait votre choix parmi ces cinq énormes joueurs régionaux?

Allez, tous à vos claviers !

-> Votez ici pour désigner l’ailier droit de la décennie