La Belgique a placé Lille et le Nord (F) en zone rouge
Les frontaliers peuvent encore aller se rendre chez le commerçant qui se trouve de l’autre côté de la frontière. Mais c’est déconseillé…Crédits: Photo News
FRANCE

La Belgique a placé Lille et le Nord (F) en zone rouge

Dès vendredi, à 16h, les Belges ne pourront plus se rendre dans le Nord pour motifs non-essentiels. Les frontaliers auront droit à des petites incursions, mais elles sont «déconseillées».

La France a mis le Pas-de-Calais et le Nord (dont Lille) en zone rouge (zone de circulation active du coronavirus) il y a une petite dizaine de jours. Le ministère belge des Affaires étrangères vient de mettre à son tour le Nord dans sa colonne rouge sur base d’indicateurs fournis par CELEVAL et le SPF Santé Publique. Cette nouvelle situation sera effective dès ce vendredi 18 septembre à 16h.

+ À lire aussi: Plusieurs nouvelles zones rouges

Qu’est-ce que ça change pour les Belges? Les voyages pour motifs touristiques ne sont plus autorisés dans ces deux départements. Tous les voyages non-essentiels ne sont plus admis non plus.

Une liste d’exceptions autorisant les voyages vers une zone rouge est reprise sur le site fédéral «Info-coronavirus». Attention: plusieurs de ces exceptions ne dispensent pas de se faire tester à son retour ni d’observer une quarantaine. Seules quelques fonctions ou besoins essentiels ne doivent pas obligatoirement se placer en quarantaine, parmi lesquels les travailleurs frontaliers, le personnel du secteur des transports de marchandises, les voyageurs en transit, ou encore les élèves, étudiants et stagiaires qui se déplacent quotidiennement vers l’étranger. Les voyages pour divers motifs familiaux sont aussi permis.

La frontière n’est pas fermée

Pourra-t-on encore traverser la frontière pour se rendre chez le commerçant local français qui se trouve tout près de son domicile, chez qui on a ses habitudes?

«Oui, c’est possible pour les frontaliers qui font partie d’une catégorie de personnes qui ne doivent exceptionnellement pas être soumises à une période de quarantaine en repassant la frontière à leur retour», nous dit Marie Cherchari au ministère des Affaires étrangères. «Mais le taux d’infection est tel dans cette région qu’il est recommandé de ne pas se rendre dans ces régions françaises pour l’instant. Dans le contexte sanitaire actuel, on en appelle à l’esprit civique des citoyens».

Doit-on s’attendre à des contrôles de police à la frontière dès vendredi et ce week-end? C’est une décision qui appartient aux polices locales, mais en principe pareille situation ne devrait pas se présenter.

+ LIRE AUSSI | Le Nord en zone rouge: les réponses à 11 questions que vous vous posez