• Jimmy Pantera sort le livre ultime sur le cinéma porno ABC: «J’y avais l’impression d’être au fond du fond du gouffre»
    L’ABC a ouvert au début des années 70 boulevard Adolphe Max à Bruxelles. Jusqu’à sa brusque fermeture en 2013, il restera fidèle à l’esthétique des productions érotiques et pornographiques seventies.
article abonné offert
BRUXELLES

Jimmy Pantera sort le livre ultime sur le cinéma porno ABC: «J’y avais l’impression d’être au fond du fond du gouffre»

LA LONGUE INTERVIEW | Dans «Cinéma ABC, la nécropole du porno», le Bruxellois Jimmy Pantera retrace l’histoire de la mythique salle érotique du boulevard Adolphe Max. Voyeurs, cinéphiles, strip-teaseuses, projectionniste: à travers les témoignages de ceux qui ont fréquenté ce lieu «glauque et puant», c’est toute l’histoire des mœurs de la capitale qui défile dans ce grain nostalgique du 35 mm seventies. «Explorateur», Jimmy Pantera exhume aussi une tonne de documents uniques, «patrimoine à la frontière de l’art brut». Plongée avec lui en «territoire interdit».