Tour de France: aucun test Covid positif, tous les coureurs autorisés à continuer
Primoz Roglic (Team Jumbo – Visma) et l’ensemble du peloton du Tour de France ont passé la deuxième batterie de tests Covid avec succès.Crédits: BELGA
CYCLISME

Tour de France: aucun test Covid positif, tous les coureurs autorisés à continuer

Cyclisme: aucun coureur n’a été testé positif au Covid-19 lors de la deuxième batterie de tests et tous sont autorisés à continuer, ont annoncé les organisateurs.

Aucun coureur n’a été testé positif au Covid-19 lors de la seconde batterie de tests et tous sont autorisés à continuer, ont annoncé les organisateurs ce mardi.

Ces dimanche et lundi, une deuxième batterie de tests a eu lieu sur l’ensemble des 22 équipes du Tour de France. Les résultats ont donc tous été négatifs.

Lors de la première journée de repos, quatre membres du staff des équipes Cofidis, AG2R La Mondiale, Ineos Grenadiers et Mitchelton-Scott avaient été testés positifs et ont dû quitter leur équipe, ainsi que Christian Prudhomme, le patron du Tour. Celui-ci a subi un deuxième test négatif lundi et est autorisé à prendre place dans la voiture de direction ce mardi pour la 16e étape.

Déjà là, aucun coureur n’avait été testé positif.

«Après avoir été testés six jours avant le Grand Départ de Nice, ainsi qu’à leur arrivée sur le Tour au sein de la ‘bulle course’, trois jours avant le départ, coureurs, accompagnateurs et personnels liés à la course l’ont été une troisième fois au premier jour de repos les 6 et 7 septembre derniers. La campagne de dépistage qui s’est déroulée ces dernières 48 heures est donc la quatrième depuis le départ de l’épreuve. Son objectif est de garantir aux coureurs et à l’ensemble des personnes accréditées sur le Tour de France, la qualité sanitaire de la course vis-à-vis du nouveau coronavirus. Au total, l’ensemble des 785 tests effectués ont été négatifs au Covid-19», a communiqué ASO, l’organisation du Tour de France.

EN DIRECT | La 16e étape dans le Vercors jusqu’à Villard-de-Lans après une journée de repos

Un combat sportif est à attendre dans le Vercors, ce mardi, lors de la 16e étape du Tour de France sur un parcours intégralement en Isère, entre La Tour-du-Pin et les hauteurs de Villard-de-Lans, à 1152 mètres d’altitude.

Le duel entre Slovènes, Primoz Roglic (Jumbo-Visma), maillot jaune, et Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates), à 40 secondes et maillot blanc, va prendre une autre dimension durant la troisième semaine qui mènera le peloton sur les Champs Élysées à Paris dimanche.

Derrière Rigoberto Uran compte 1:34 de retard, Miguel Angel Lopez 1:45 et Adam Yates 2:03. Donnée importante cependant les deux Slovènes sont en principe plus forts dans un contre-la-montre que les deux Colombiens et le Britannique, même si celui-ci aura lieu au sommet de la Planche des Belles Filles (5,9km à 8,5%) sur un parcours de 36,2 km samedi, à la veille de l’arrivée.

Ce mardi, le Tour est donc dans le Vercors. Dans l’un des hauts lieux de la Résistance française pendant la Seconde guerre mondiale, la course grimpera jusqu’à Villard-de-Lans, par la montée de Saint-Nizier-de-Moucherotte, classée en première catégorie et délaissée depuis la fin des années 1980.

L’ascension (11,1 km à 6,5%), au sommet situé à 20,5 kilomètres de l’arrivée, est prolongée d’une courte descente avant le final roulant, 2,2 kilomètres à 6,5%, pour atteindre la Côte 2000.

Dans la première partie du parcours de 164 kilomètres, le Tour traverse le massif de la Chartreuse, par le col de Porte (Km 66,5), classé en deuxième catégorie.

Villard-de-Lans (4400 habitants), dont la station de ski a été rachetée l’an dernier par l’ex-star de la NBA Tony Parker, retrouve le Tour pour la 9e fois. Seize ans après la dernière arrivée d’étape dont le vainqueur, Lance Armstrong, banni à vie pour dopage, a été rayé du palmarès.

Départ de La Tour-du-Pin à 13h05 (lancé à 13h20), arrivée à Villard-de-Lans vers 17h36 (moyenne calculée à 38 km/h).