• Les Carolos ont concédé trois buts mais ils ont aussi proposé une prestation offensive.
FOOT | COUPE DE BELGIQUE

PHOTOS | Contrat rempli pour l'Olympic en Coupe

Les Dogues ont émergé en coupe en restant fidèles à la philosophe de leur entraîneur. Il y a pourtant encore du boulot!

L’Olympic a évité le piège tendu par un Sprimont appelé à faire des ravages en D3. «C’était notre bête noire, pointe l’entraîneur carolo, Xavier Robert. Je suis très satisfait de cette qualification qui a été arrachée avec des valeurs qui me plaisent et une belle débauche d’énergie. Les Joueurs ont mouillé le maillot… Je suis enchanté que nous ayons pu faire la différence grâce au jeu que nous avons produit. Sprimont a craqué en seconde période mais nous le devons à la pression mise par notre tactique. Nous sommes parvenus à faire courir notre adversaire comme nous l’avions prévu.»

Un style et des valeurs

La soirée ne fut, évidemment, pas parfaite pour les Carolos, comme le prouvent les trois buts encaissés et certains errements défensifs. «Notre style le veut, concède Xavier Robert. Je me félicite de nos valeurs mentales: elles ont permis de revenir au score à deux reprises avant de, logiquement, passer devant. Cela n’occulte, toutefois pas tout. Nous sommes conscients que nous ne mettrons pas six buts à chaque sortie de D1, loin s’en faut…»

+ À LIRE | Coupe : L’Olympic vainc le signe indien sprimontois

Mais, pour une première sortie après de très longs mois de mise à l’écart, les Dogues peuvent présenter un bulletin intéressant. «J’avais imaginé trois scénarios allant de l’élimination à la victoire aisée, sourit le coach. Nous nous sommes facilité la tâche en appliquant de belles valeurs d’engagement, même si Sprimont nous a sérieusement empêchés de dérouler. C’est une très belle équipe qui jouera les premiers rôles en D3 et pourrait, même, tenir un joli rang en D2. C’était une répétition générale qui doit nous inspirer…»