Formation fédérale: une courte et difficile réunion des préformateurs avec les libéraux
Bart De Wever et Paul Magnette, les préformateurs.Crédits: BELGA
POLITIQUE

Formation fédérale: une courte et difficile réunion des préformateurs avec les libéraux

Les préformateurs Bart De Wever et Paul Magnette, attendus lundi chez le Roi, ont brièvement rencontré vendredi matin les présidents du MR et de l’Open Vld. La réunion a été difficile, apprend-on à son issue.

Libéraux et écologistes, les deux possibles choix d’extension du «club des 5» pour le duo de missionnaires royaux, avaient envoyé jeudi aux journalistes un communiqué commun, exprimant leur refus de se voir entraîner dans un jeu d’escalade, les uns contre les autres. Ils demandaient de la «clarté» sur les partenaires privilégiés par le PS et la N-VA pour construire une éventuelle nouvelle coalition au fédéral.

La communication commune n’avait pas vraiment plu, parmi les 5 partis qui se disent prêts à entamer des discussions (PS, sp.a, N-VA, CD&V, cdH). La critique semblait plus directement viser le MR, volontiers accusé par les nationalistes de vouloir garder le poste de Premier ministre.

Vendredi matin, les présidents libéraux ont malgré tout été accueillis par les préformateurs. La réunion n’a pas duré plus d’une heure et s’est péniblement déroulée, a-t-on ensuite appris.

Côté libéral, on indique que le duo Magnette – De Wever n’a pas encore fait un choix de coalition privilégiée. La marge de négociation quant au contenu de leur note est également jugée trop faible.

On attendait vendredi également une nouvelle rencontre des préformateurs avec les Verts, mais ces derniers ont affirmé en matinée qu’elle était «annulée», n’ayant pas reçu d’invitation formelle des missionnaires royaux.