Explosions à Beyrouth: la Tour Eiffel éteinte mercredi à minuit
-Crédits: AFP
MONDE

Explosions à Beyrouth: la Tour Eiffel éteinte mercredi à minuit

Des aides financières ont été promises aux Libanais par la Ville de Paris.

La Tour Eiffel sera éteinte mercredi soir à minuit en hommage aux victimes des explosions survenues mardi après-midi à Beyrouth, tandis que la Ville de Paris et la Région Ile-de-France ont annoncé plusieurs aides financières aux Libanais.

«Je me suis entretenue ce (mercredi) matin avec Marwan Abboud, gouverneur de Beyrouth, et Rami Adwan, ambassadeur du Liban, pour leur exprimer au nom de Paris et de l’ensemble des Parisiens, toutes nos condoléances et nos pensées pour les victimes, les blessés et leurs proches», a réagi sur Twitter, la maire (PS) de Paris, Anne Hidalgo.

La Ville de Paris va ainsi «débloquer une aide d’urgence exceptionnelle de 100.000 euros», a-t-elle ajouté.

Enfin, comme il est désormais d’usage lors de catastrophe, «ce mercredi soir à partir de minuit, nous éteindrons la Tour Eiffel pour rendre hommage à toutes les victimes», a ajouté l’édile.

Du soutien au Liban

De son côté, la présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse (ex-LR, Agir! ), a exprimé «sa profonde tristesse après la catastrophe» et assuré «les Libanais de tout son soutien et de toute sa sympathie». Elle a ainsi annoncé par communiqué «une aide d’urgence de 300.000 euros pour la reconstruction des deux banques du sang de la Croix Rouge Libanaise situées à Beyrouth».

Emmanuel Macron se rendra jeudi au Liban pour rencontrer son homologue libanais Michel Aoun et le Premier ministre Hassan Diab, et «porter le message de fraternité et de solidarité des Français».

Mercredi, trois avions militaires d’assistance transportant «un détachement de la sécurité civile avec un poste sanitaire mobile incluant 6 tonnes de matériel» et «plusieurs médecins urgentistes» pour «pouvoir très rapidement prendre en charge au moins 500 blessés» étaient en cours d’acheminement depuis la France vers Beyrouth.