• Des milliers d’origamis récoltés pour la lutte contre le Covid-19 sont désormais suspendus dans la cathédrale des saints Michel et Gudule à Bruxelles.
EN IMAGES

Après les faucons, des oiseaux en origamis à la Cathédrale Saints-Michel-et-Gudule

Les oiseaux de papier de l’opération «Origami for Life» ont déménagé. Ils se sont envolés du Kanal vers la cathédrale des Saints Michel et Gudule. À voir!

Que faire de 20.000 origamis? Lorsqu’on est artiste, la question doit trotter dans la tête nuit et jour. C’est ainsi qu’après Kanal, les oiseaux de papier solidaires de l’opération «Origami for Life» ont fait leur nid dans la cathédrale des Saints Michel et Gudule, à Bruxelles.

Pour rappel, le designer bruxellois Charles Kaisin a lancé le projet au début du confinement. Il encourageait les citoyens à lui envoyer un origami plié par leurs soins via 160 points de collecte disposé partout dans le pays. Pour chaque pliage reçu, l’artiste et ses partenaires se sont engagés à reverser 5€ pour lutter contre la propagation du Covid-19. Au total, 20.325 origamis ont permis de récolter 101.625 euros au profit de la Fondation Erasme.

Après la maison de papier du Centre Pompidou visible pendant deux jours fin juin, l’essaim de volatiles a donc trouvé un nouveau nid pour le 21 juillet. Sous les arcs ogivaux de la cathédrale nationale, c’est à nouveau une cabane de papier muée en oiseau prenant son envol qui se laisse admirer dans les reflets des vitraux gothiques.

On ignore si les faucons qui logent dans le clocher y voient de la concurrence ou un potentiel garde-manger.

+ «Origami for Life» est à voir jusqu’au 31 août dans la cathédrale des Saints Michel et Gudule, du lundi au vendredi de 7 à 18h, le samedi de 8 à 17h et le dimanche de 13 à 18h.

Après les faucons, des oiseaux en origamis à la Cathédrale Saints-Michel-et-Gudule
Des milliers d’origamis récoltés pour la lutte contre le Covid-19 sont désormais suspendus dans la cathédrale des saints Michel et Gudule à Bruxelles. Photo: ÉdA – Mathieu GOLINVAUX