Marc Van Ranst épingle la reprise du foot et les scènes de joie de l’Antwerp: «Des règles différentes…»
Marc Van Ranst déplore deux poids deux mesures.Crédits: Montage ÉdA
CORONAVIRUS

Marc Van Ranst épingle la reprise du foot et les scènes de joie de l’Antwerp: «Des règles différentes…»

Le foot belge a repris samedi soir avec la finale de la Croky Cup. Avec des images qui n’étaient pas du goût du virologue Marc Van Ranst.

L’Antwerp a remporté la Coupe de Belgique en battant le FC Bruges (1-0). Le match a eu lieu à huis clos et un appel au calme a été lancé aux supporters afin qu’ils évitent les rassemblements. Appel visiblement entendu, d’après la Gazet van Antwerpen, qui souligne que la fin de soirée a été très calme dans la cité anversoise où un couvre-feu a été imposé après le fort rebond des cas de coronavirus.

Les joueurs pros sont testés avant les matches et écartés s’ils sont positifs au Covid-19. Le foot belge professionnel suit ainsi les exemples des championnats allemands, italiens, espagnols et anglais qui ont joué ces dernières semaines selon ce protocole.

Mais le contraste entre les décisions du Conseil national de sécurité, qui a ramené lundi de 15 à 5 la bulle de contacts restreints, et les images de joie des joueurs anversois s’enlaçant au coup de sifflet final font grincer des dents. Notamment celles de Marc Van Ranst.

Le virologue, qui préconisait en avril de pratiquer le football avec un masque, s’est fendu d’un tweet sarcastique avec une photo des joueurs de l’Antwerp bras dessus dessous, sans distanciation sociale.

«Une bulle de votre foyer et 5 amis, disent-ils. Un barbecue dans le jardin avec maximum 10 personnes, disent-ils. Garder 1,5 mètre de distance, disent-ils. Pour certains métiers, il y a d’autres règles qui prévalent, et ce n’est pas correct, dis-je.»

Pour rappel, le championnat de D1A démarre le week-end prochain. Le nouveau calendrier a été dévoilé samedi en fin de journée.