le nombre de rhinocéros blancs du Sud est passé d’une cinquantaine à plus de 17 000 en 100 ans
Un rhinocéros blanc d’Afrique et son petit.Crédits: byrdyak – stock.adobe.com
BONNE NOUVELLE

le nombre de rhinocéros blancs du Sud est passé d’une cinquantaine à plus de 17 000 en 100 ans

C’est une bonne nouvelle pour la biodiversité (diversité des espèces vivantes). En 100 ans à peine, la population de rhinocéros blancs du Sud est passée d’une cinquantaine à plus de 17 000 individus. Des plans de protection de l’espèce sont mis en place depuis longtemps et ont porté leurs fruits.

Le programme de conservation des espèces animales a fonctionné pour le rhinocéros blanc du Sud. Habitant principalement dans les régions du sud du continent africain, cette sous-espèce de rhinocéros ne comptait plus qu’une cinquantaine d’individus il y a 100 ans. Il faut dire que l’animal est très recherché des braconniers pour ses cornes. Le braconnage est l’une des principales causes de la diminution du nombre de rhinocéros.

Des mesures ont ainsi été prises dans les parcs et réserves naturelles d’Afrique pour lutter contre le braconnage. Par exemple, des caméras de surveillance ont été installées pour prévenir les gardes forestiers en cas d’incident.

Ces mesures ont eu un effet bénéfique pour le rhinocéros blanc du Sud. Aujourd’hui, on estime sa population à plus de 17 000 individus. Cela représente une augmentation de 35 000% par rapport à il y a 100 ans!

Une bonne nouvelle pour cet animal classé depuis 2002 comme étant une espèce «quasi menacée»

Le rhinocéros blanc du Nord n’a pas eu la même chance que son cousin du sud. Cet animal n’existe plus à l’état sauvage. Aujourd’hui, Il ne reste plus que deux femelles de cette sous-espèce dans une réserve au Kenya. Le rhinocéros blanc du Nord est donc au bord de l’extinction.